Après Windows 7, Microsoft annonce Windows 8 pour 2012

Sans doute poussé par les bons débuts de Windows 7, l'éditeur pense déjà à l'avenir. La future version de son OS sera dotée d'un noyau entièrement refondu.

Windows 7 a peine commercialisé, le prochain système d'exploitation de Microsoft est déjà en préparation. Mieux que cela, il devrait voir le jour en 2012, en même temps que le futur Windows Server, sous le nom très original de Windows 8 ! 

Des systèmes d'exploitation qui se renouvellent plus vite 

Les OS de Microsoft devraient se succéder à un rythme effréné. C'est un objectif déclaré par la firme de Redmond, qui compte espacer la sortie de ses futurs systèmes d'exploitation de moins de trois ans.

Rappelons que Windows XP et Vista avaient été séparés de plus de cinq ans. De plus, Windows 7 est considéré par beaucoup comme une version proche de Vista, reprenant les mêmes caractéristiques techniques, mais sans bugs. Windows 8 serait donc prévu pour 2012, une information confirmée par les extraits d'une feuille de route de Microsoft publiée par le site Microsoft Kitchen (image ci-dessous).  

 

m8
L'annonce programmée d'un nouvel OS pour 2012 © Microsoft

Des changements spectaculaires

Le prochain OS devrait laisser la place à de nombreuses nouveautés si l'on en croit les derniers annonces de l'éditeur. Ainsi, il dépareillerait de Windows 7, avec notamment une amélioration de la prise en charge des grappes de serveurs et l'introduction de la réplication de données à sens unique. Microsoft promet aussi une révolution pour l'accès aux fichiers dans les filiales sur un serveur central.

Enfin, Windows 8  posséderait un noyau principal refondu pour optimiser les performances de la machine, ce qui constituerait une rupture avec l'OS actuel Windows 7.

Reste à savoir si Microsoft pourra rester dans les délais pour l'élaboration d'une version qui existerait en 64 et 128 bits à sa sortie. A ce sujet, le géant américain aurait l'intention de s'associer avec Intel, AMD, ou IBM pour un travail de collaboration. 

Les signes encourageants donnés par le lancement de Windows 7 incitent Microsoft à préparer au mieux son successeur. Mais aujourd'hui, très peu d'indices conduisent à des pistes plus sérieuses sur les avancées techniques pour le prochain OS. Affaire à suivre...

Serveurs / Microsoft