63% des fournisseurs IT ne dégagent aucun revenu du Cloud

Dans son dernier baromètre, IDC s'intéresse aux revenus et opportunités de développement liés au Cloud pour les SSII, éditeurs et opérateurs français. Moins de 10% en tirent plus de la moitié de leurs revenus.

Le Cloud Computing a beau être sur toutes les lèvres, sa pénétration dans les entreprises, et a fortiori chez les fournisseurs informatiques (éditeurs, opérateurs et sociétés de services), est également loin d'être généralisée. Selon le dernier baromètre "Innovation Partenaires Orange Business Services - IDC", 63% des fournisseurs IT ne dégageraient tout simplement aucun revenu du Cloud. Seule une petite minorité (9%) en tireraient au contraire plus de 50% de leurs revenus.

Pour l'ensemble des répondants, cette évolution vers le Cloud reste tirée par les éditeurs de logiciels (30% des réponses), puis par les hébergeurs (20%), les opérateurs de télécommunications (15%) et les SSII (14%). Point positif : 60% des répondants estiment que le Cloud représente une opportunité pour le développement de leur activité contre moins de 5% qui le perçoivent au contraire comme une menace.

Concernant la gestion des infrastructures nécessaires à la mise à disposition des services Cloud Computing, 35% des répondants prévoient d'acheter des infrastructures en propre, 27% vont les mutualiser avec des partenaires tandis que 38% pensent faire appel à la sous-traitance.


Part du chiffre d'affaires liée au Cloud Computing des fournisseurs IT français en 2011
Part des entreprises concernées
Source : IDC
Aucun revenu issu du Cloud63%
De 0,1 à moins de 10%12%
De 10% à 50%16%
Plus de 50%9%
Total100%

SSII / Revenus