Le concurrent chinois du GPS sur orbite

Lentement mais sûrement, la Chine place ses pions sur le grand échiquier mondial de la navigation par satellite. Ayant pour objectif de concurrencer le GPS (Etats-Unis), elle vient en effet de procéder au lancement de son second satellite dédié à son propre système de géolocalisation, baptisé Compass. Pour autant ce lancement ne remet pas en cause la participation de la Chine au projet Galileo, le système européen de navigation par satellite.

Innovation / Chine