IPv4 saturé dès la fin de l'année

Chronique d'une mort annoncée : selon l'Iana (Internet assigned numbers authority), en charge de la gestion des adresses IP, seul 6,25% du stock d'adresses IPv4 serait encore disponible, et serait donc épuisé d'ici à la fin de l'année. Rien que sur les six premiers mois de 2010, Iana aura distribué plus d'adresses IPv4 qu'au cours de toute l'année 2009, notamment en raison de l'arrivée massive du haut débit et des technologies mobiles dans la zone Asie-Pacifique. La migration vers l'IPv6 est donc pressante.

Réseaux / IPv6