Lenovo et Nec montent une société commune

Les deux constructeurs asiatiques se sont mis d'accord pour former une co-entreprise dont Lenovo sera l'actionnaire majoritaire.

Une dizaine de jours après les premières rumeurs de rapprochement (lire notre article : Lenovo et Nec, vers un rapprochement imminent ?), les modalités de l'accord passé entre les deux constructeurs ont été officiellement dévoilées. Lenovo et Nec vont lancer une co-entreprise dans laquelle le fabricant chinois prévoit d'investir 175 millions de dollars, et détiendra 51% du capital.  

De son côté, le constructeur de PC japonais Nec disposera de 49% des parts restantes et pourra, selon les termes de l'accord conclut entre les deux partenaires, être en mesure de vendre la totalité de sa participation au chinois. Cette opération permettra notamment à Lenovo de bénéficier d'un réseau de distribution dense au Japon, pays dans lequel il était jusqu'à peu présent, et à Nec de s'appuyer sur un partenaire solidement implanté dans le reste de l'Asie. Un accord complémentaire entre les deux acteurs dans le domaine des smartphones n'est pas non plus à exclure.

Nec / Chine