Cisco : bénéfice en baisse, licenciements en hausse

Le vaste plan de restructuration mené par l'équipementier pourrait concerner plus de 5 000 postes. Des économies allant jusqu'à 1 milliard de dollars sont attendues.

Pour le troisième trimestre de son exercice fiscal, Cisco a enregistré u n chiffre d'affaires de 10,9 milliards de dollars, en croissance de 4.8%.  Les ventes de routeurs sont en hausse de7% mais celles des commutateurs ont baissé de 9%. Le bénéfice net du géant de réseaux s'élève 1,8 milliard de dollars (GAAP), soit une baisse de 17,6%.

A l'occasion de la publication de ses résultat, Paul Chambers, le P-DG de Cisco, a annoncé qu'il renonçait a atteindre ses objectifs de croissance de 15% à 17% du chiffre d'affaires chaque trimestre. Les objectifs visent désormais moins de 2% de hausse, au mieux. Déjà lancé dans un pan de restructuration, qui s'est déjà concrétisé par l'abandon de son activité dédiée à sa petite caméra Flip et le licenciement de 550 personnes, Cisco va continuer dans cette voie.

Gary Moore, tout nouveau COO de Cisco, a annoncé que les suppressions d'emplois - qui pourraient concerner jusqu'à 6 000 personnes - commenceront avec des retraites anticipées. Il va également diriger un programme visant à réduire de 1 milliard de dollars en un an les dépenses de fonctionnement. "Pour être clair, nous prévoyons une réduction globales des effectifs, concernant à la fois plein nos employés à plein temps mais aussi notre main-d'œuvre contractuelle", a expliqué, sans ambages, Gary  Moore. Les employés de Cisco en sauront plus vers la fin de l'été. Ces suppressions de postes devraient coûter entre 500 millions à 1 milliard de dollars au géant des réseaux.

Cisco doit également améliorer ses marges et se recentrer sur 5 secteurs d'activités : les routeurs et les commutateurs, la collaboration, les centres de données, la vidéo et les architectures métiers. L'audit interne de toutes les offres de Cisco a commencé il y a deux mois, ils devraient se prolonger encore deux mois.

Réseaux / CISCO