Les acteurs de l'embarqué participent plus au noyau Linux

La Fondation Linux souligne la participation accrue d'acteurs de la mobilité pour son noyau.

Les statistiques annuelles des participations au développement du noyau Linux montrent une tendance notable depuis sa version 2.6.30 (sortie en juin 2009) : si les sociétés les plus actives restent les mêmes (Red Hat en tête), des sociétés comme Nokia, AMD, Texas Instruments, et Samsung participent  nettement plus et augmentent leurs investissements dans le développement du kernel Linux. Cette hausse du développement de Linux par les opérateurs et les fournisseurs de solutions embarquées "reflète l'importance croissante de Linux dans ces marchés", note le bilan.

Depuis cette version 2.6.30, les entreprises ayant participé le plus au développement du noyau sont Red Hat, Intel, Novell, IBM, suivies de Nokia, Oracle, Fujitsu, AMP, Texas Instruments, assez loin devant Google. Plus généralement, le bilan constate aussi qu'un nombre relativement restreint d'acteurs est responsables de la majorité des avancées. Les dix plus gros contributeurs représentent près de 70% du montant total des modifications apportées noyau. Le rapport note aussi que plus de 70% de tous les développements sont accomplis par des développeurs rémunérés pour ce travail.

 

Linux / Mobilité