Mandriva Linux 2011 joue la carte du renouveau

La distribution Linux pour postes clients de Mandriva s'offre une cure de jouvence. Support de l'environnement de bureau KD4.x et abandon d'OpenOffice au profit de LibreOffice sont au programme.

Plus que jamais libre comme l'air ? Baptisée Hydrogen, la dernière version de la distribution Linux propulsée par Mandriva veut (presque) faire table rase du passé avec l'arrivée de changements inédits dans l'histoire de l'OS.

Marquant le passage à une disponibilité annuelle en termes de fréquence de versions, cette Mandriva Linux 2011 est proposée avec un support d'une durée de 3 ans. Concernant l'environnement de bureau, seul KDE est désormais officiellement supporté, avec à la clé la prise en charge de la version 4.6.5 et l'arrivée de nouveaux gestionnaire de connexion, fichiers et thèmes graphiques qui devraient surprendre quelque peu les utilisateurs des précédentes moutures.

Disponible en 32 et 64 bits pour architectures processeurs x86, Mandriva Linux 2011 est également livrée avec LibreOffice 3.4.2 (en lieu et place d'OpenOffice), Firefox 5.0.1, le client de messagerie Thunderbird 5.0 (exit Kmail) ou encore le client de microblogging Choqok

Systèmes d'exploitation / Kernel Linux