Communications unifiées : 2,52 milliards de dollars de revenus au 1er trimestre

Les revenus du marché des autocommutateurs traditionnels et IP ont progressé de 8,5% d'une année sur l'autre. Seul le segment IPBX a connu également une hausse séquentielle des revenus.

Le marché de la téléphonie d'entreprise et des communications unifiées comprend le sous-segment des autocommutateurs téléphoniques privés (PBX). Ce dernier est articulé autour de trois grandes familles de terminaux : les PABX traditionnels de génération TDM, les PABX-IP et également les IPBX. Au global, ce marché s'est bien comporté en début d'année avec une hausse annuelle de ses revenus de 8,5% selon le cabinet américain Infonetics Research. 

Pour autant, il est en recul de 2,6% par rapport au quatrième trimestre 2010. "Le marché des PBX a connu une baisse séquentielle de ses revenus au 1er trimestre après une fin d'année solide en raison des faibles ventes des PBX traditionnels", a fait savoir Diane Myers, directrice de recherche chez Infonectics Research.

Seul le segment de marché des IPBX a en réalité connu une progression aussi bien annuelle que séquentielle de ses revenus, portée par les bonnes performances commerciales de Nec, Siemens ou encore Shoretel.


Le marché des communications unifiées et de la ToIP
Revenus (en milliards de dollars)
Source : Infonectics Research
T1 20112,52
T4 20102,62

Revenus / Réseaux