Microsoft France soupçonné de fraude fiscale

Selon le Canard Enchaîné, le ministère des Finances soupçonnerait la filiale française de Redmond d'avoir tenté d'échapper à l'impôt sur les sociétés et de faire des économies de TVA.

La perquisition effectuée au siège de Microsoft la semaine dernière pourrait être le début d'une véritable épreuve judiciaire pour la filiale française de Redmond.

Selon le Canard Enchaîné, le ministère des Finances soupçonne Microsoft France d'avoir facturé par le biais de sociétés étrangères à un ou plusieurs clients des services commerciaux effectués en France par des collaborateurs de Microsoft France. Un moyen qui aurait permis à ce dernier d'échapper à l'impôt sur les sociétés mais également de réaliser des économies de TVA.

En France, l'impôt sur les sociétés atteint 33,3% des bénéfices réalisés par une entreprise, contre 12,5% en Irlande et 0% dans les Etats de Washington et du Nevada.

Microsoft / Juridique