L'union entre Oracle et Sun donne son premier fruit

Oracle n'aura finalement pas attendu que les vents de la colère des clients de Sun soufflent. Le spécialiste des bases de données a en effet annoncé le lancement de la première solution conjointe avec Sun, combinant à la fois ses logiciels et une plate-forme matérielle du constructeur américain. Dénommée Exadata Database Machine Version 2, cette plate-forme utilisée pour l'entrepôt de données et les processus de transactions en ligne (OLTP) de grande envergure veut réunir le meilleur des deux mondes Oracle et Sun. Tout d'abord sa couche logicielle basée sur Oracle 11g R2, et ensuite ses technologies de carte mémoire FlashFire, ses disques durs SAS de 600 Gb et sa capacité par rack serveur de 336 Tb. Exadata Database Machine Version 2 est disponible en 4 modèles allant de 8 bases de données serveurs avec 14 serveurs de stockage jusqu'à la base de données serveur unique complétée par un serveur de stockage.

Annonces Google