Oracle giflé par l'Office américain des brevets

Dans l'affaire qui oppose Oracle à Google pour violation de brevets autour de Java, la firme de Larry Ellison a reçu un cuisant revers. 17 brevets concernés par la procédure ont été annulés.

Attaqué par Oracle à l'été dernier pour avoir "sciemment, directement et de manière répétée enfreint les règles sur la propriété intellectuelle du procédé Java détenu par Oracle", Google vient de marquer de précieux points.

Si début mai la tournure des évènements semblait pencher en faveur de la firme de Larry Ellison, ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui. Ainsi, l'Office américain des brevets (United States Patent and Trademark Office) a invalidé 17 des 21 brevets sur lequels Oracle comptait pour prouver la violation de propriété intelectuelle de Google.

Tout n'est cependant pas perdu pour Oracle puisqu'il reste encore 4 brevets dans son escarcelle qui pourront lui permettre de sauver la face et peut être empocher quelques millions de dollars.

Juridique / Google