Parallels se met en conformité avec la licence LGPL

L'éditeur d'un logiciel de virtualisation permettant de faire tourner Windows et Linux sur Mac a livré une partie de son code source pour répondre à la pression des internautes et pour respecter la licence LGPL (Lesser General Public License). Parallels fait en effet appel à plusieurs logiciels issus du monde Open Source, dont MacFuse, Wine, JPEG ou Libmspack. Or l'émulateur Wine est distribué sous licence LGPL, ce qui implique pour l'éditeur de mettre à disposition de la communauté les modifications du code source. Un mois après la demande des développeurs, Parallels a accepté d'envoyer le code source à tout développeur lui en faisant la demande. Les menaces de boycott et le risque de poursuites pour Parallels l'auront finalement fait plier.

Juridique / Code source