Rachat de brevets Nortel : 4,5 milliards de dollars sur la table

Un consortium composé d'Apple, EMC, Ericsson, Microsoft, RIM et Sony a remporté les 6000 brevets Nortel mis en vente. Google et Intel sont renvoyés au tapis.

Placé sous la protection du chapitre 11 aux Etats-Unis depuis janvier 2009, Nortel n'avait plus que pour seule planche de salut la vente de 6 000 de ses brevets pour s'en sortir. Alors que son sort judiciaire devrait être définitivement scellé en fin d'année, cette vente lui apporte une véritable bulle d'oxygène.

Un consortium emmené par Apple et auquel ont participé EMC, Ericsson, Microsoft, RIM et Sony ont remporté l'affaire en mettant sur la table pas moins de 4,5 milliards de dollars. Un montant largement supérieur aux 900 millions de dollars proposés par le géant de la recherche Google.

Les brevets rachetés couvrent des domaines variés couvrant aussi bien les technologies sans fil, la 4G, que les réseaux de données et les semiconducteurs. A noter qu'une dernière étape avant la finalisation définitive du rachat passe par la validation du dossier par les Cours de justice américaine et canadienne. La clôture du rachat est prévu pour le troisième trimestre 2011.

Intel / Microsoft