La vidéoconférence HD pour sauver des vies Le projet d'interopérabilité en vidéo HD

Disposant de 814 lits et d'un budget d'exploitation de 312 millions d'euros, l'Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP) est équipé de plusieurs équipements lourds en médecine générale et spécialisée dont notamment des IRM, des gamma caméras à scintigraphie ou encore des appareils angionumérisés.

Dans le sillage de la mise en place de ces équipements innovants, l'établissement a mené en 2006 un projet, baptisé Telegeria, pour réaliser à distance via des sessions de vidéoconférence, des consultations, du partage d'expertises ou encore de l'assistance.

 

Quels ont été les besoins exprimés à l'origine du projet ?

"Télégéria nous a permis de 2006 à 2011 la réalisation de plus de 1100 sessions de télémédecine (Téléconsultations, téléexpertises, téléassistance) sur ADSL et sur du très haut débit. Afin de déployer la télémédecine de manière coordonnée sur un territoire de santé, il nous a semblé essentiel de nous engager dans une validation clinique d'usage d'une plateforme qui doit être interopérable et permettre une adaptation selon la bande passante disponible pour établir les liens entre des établissements hospitaliers en HD mais aussi vers un cabinet libéral, un centre de santé, un EHPAD qui, pour des raisons budgétaires, ne peuvent accéder qu'à une ligne ADSL. Nous avons ainsi conçu un pilote d'interopérabilité mis en œuvre en novembre 2010", fait savoir le Docteur Pierre Espinoza, practicien hospitalier pôle urgences réseaux de l'HEGP.

 

 


Innovation / Réseaux