Oracle met à jour VirtualBox pour les pros

La dernière version de l'hyperviseur Open Source augmente considérablement ses capacités en termes d'allocation de mémoire.

Le principal changement de la version 4.1 de VirtualBox concerne la mémoire physique réelle dans laquelle pourra puiser l'hyperviseur : elle passe de 16 Go à 1 To. Une capacité dont peuvent déjà disposer des systèmes Windows, Linux, Solaris et Mac OS, tous virtualisables via VirtualBox. Autre amélioration saillante, VirtualBox 4.1 peut désormais cloner les systèmes virtualisés, ou les images de ces derniers.

Issu du rachat de Sun, Virtual Box est Open Source  (sous licence GPL v2), même si certaines extensions ne le sont pas depuis décembre dernier (VirtualBox 4.0) et qu'Oracle facture aussi un support recommandé pour certains usages professionnels. Oracle commercialise également un autre outil de virtualisation, propriétaire cette fois (Oracle VM), également dédié à des déploiements conséquents en entreprise.

L'année dernière, Virtual Box aurait été téléchargé près de 50 000 fois par jour, et aurait été installé 46 millions de fois en tout, ce qui en fait l'un des logiciels les plus populaires proposés par Sun, puis Oracle.

Virtualisation / Gestion de parc