Windows 8 mal parti, comparé à Windows 7 ?

0,2% des PC équipés des systèmes d'exploitation de Microsoft utilisent une préversion de Windows 8. Lors de la phase de lancement de Windows 7, ce taux atteignait 0,8%. Dixit Net Applications.

Les dernières statistiques en provenance de Net Applications sur les taux d'adoption des préversions de Windows 8 montrent une frilosité de la part des utilisateurs. Selon les données de cet organisme, reprises par Computerworld, 0,2% des ordinateurs sous Windows sont actuellement équipés de Windows 8 Consumer Preview ou Windows 8 Release Preview. Un chiffre largement plus faible que pour Windows 7 lors de sa propre phase de pré-lancement.

En juin 2009, soit quatre mois avant la commercialisation officielle de la version définitive de Windows 7, les préversions de Net Applications (pour Windows 7 bêta et Windows 7 Release Candidate) révélaient en effet un taux adoption de 0,8% des PC sous Windows. La communauté des bêta testeurs Windows 8 semble donc moins active que celle de Windows 7 en son temps.

Attention toutefois à ne pas tirer de conclusions trop hâtives de ces chiffres qui laisseraient augurer d'une adoption en demi-teinte : tout d'abord, les taux annoncés par Net Applications sont très faibles tant pour Windows 7 que Windows 8  (moins de 1%), et ne sont donc pas, d'un point de vue statistique, vraiment significatifs. D'autre part, contrairement à Windows 7, l'un des principaux attraits de Windows 8 se situe sur le tactile. Or, les terminaux permettant à ce jour d'en tirer pleinement parti ne sont pas encore sortis, ce qui pourrait expliquer un manque d'engouement des utilisateurs envers les préversions de Windows 8.

Microsoft / Systèmes d'exploitation