Quel est l’intérêt du statut juridique de la SASU ?

Plus qu'en tendance, créer une SASU est devenu une évidence pour ceux qui souhaitent créer leur propre entreprise, car elle propose de multiples avantages.

Depuis quelques années, beaucoup de nouvelles entreprises sont apparues sur le marché, avec une toute nouvelle forme juridique, très appréciée par ceux qui l’ont adoptée : la SAS ou Société par Actions Simplifiée. A côté se trouve la SASU, ou SAS Unipersonnelle, c’est-à-dire destinée à toute entreprise à associé unique.

Le fait est que créer une SASU suppose des opportunités si avantageuses qui ont réussi à plonger la SARL et la SA dans l’oubli, étant donné que même les anciennes entreprises songent sérieusement à changer de statut juridique. Mais qu’est-ce qui rend donc la SASU aussi intéressante ?

Création de la SASU :simple et abordable

Créer une entreprise implique qu’il faut avoir de l’argent. C’est une des raisons qui fait que beaucoup de jeunes entrepreneurs abandonnent l’idée de mettre en place leur projet. Pourtant, ces derniers temps, la constitution d’une entreprise est largement facilitée avec l’arrivée de la SASU qui fait un carton dans le monde des affaires.

En effet, en adoptant ce statut juridique, vous pouvez non seulement être l’associé unique au sein de votre entreprise, mais vous n’aurez pas forcément non plus besoin d’un capital de départ. Même avec 1€ en poche, vous pouvez créer une SASU. L’associé unique pourra aussi être le président de sa firme, mais il est possible de nommer un tiers.

Un statut juridique pour un projet en particulier

Plusieurs choix de statuts juridiques s’offrent aux entrepreneurs qui veulent constituer une entreprise seuls, à savoir la SASU, l’EURL, l’EI ou encore l’EIRL. Chacune de ces formes juridiques ont leurs avantages et leurs inconvénients mais il en va des intérêts de l’associé unique. Certaines sont d’autant plus adaptées à un projet comparées à d’autres.

En effet, créer une SASU est la mieux indiquée si le président se trouve également être l’associé unique. Il bénéficie d’une protection sociale, puisqu’il est assimilé salarié. D’ailleurs, il bénéficie également d’une meilleure assurance vieillesse comparé aux travailleurs indépendants et ne paie pas de cotisations sociales sur ses dividendes.

Le régime fiscal par défaut de la SASU est l’impôt sur les sociétés. Du coup, le dirigeant-associé ne sera pas personnellement imposé sur les bénéfices de la société, contrairement pour le cas d’une EURL ou d’une EIRL. Il est possible pour la SASU d’opter pour le régime des sociétés des personnes mais pour une durée de 5 ans maximum.

Les avantages de la SASU dans la gestion

Depuis toujours, créer une SASU était uniquement réservée aux projets de grande envergure, mais depuis que d’importantes modifications ont été apportées comme le montant du capital de départ, les entrepreneurs ne s’imaginent plus adopter une autre forme juridique pour leur entreprise.

Effectivement, ce statut offre plus de souplesse dans la gestion de l’entreprise, ce qui est très appréciable par le dirigeant-associé. Dans la mesure où la société ne dépasse pas quelques seuils, elle n’est pas obligée d’avoir un commissaire aux comptes : un chiffre d’affaires inférieur à 2 000 000€, un bilan inférieur à 1 000 000€ et un nombre total de salariés en-dessous de 20.

Ce qui rend la création de la SASU intéressante, c’est que les obligations de l’entrepreneur vis-à-vis de la loi sont moindres comparées à la SA par exemple. L’associé unique bénéficie de tous les avantages sociaux tout en ayant la possibilité de diriger son entreprise comme il l’entend.

Juridique / SAS

Annonces Google