Fintech : Compte Nickel lève 10,2 millions d’euros

Le service de compte alternatif qui contourne le système bancaire en passant par les buralistes ambitionne d'attirer un million de nouveaux clients d'ici 3 ans.

La Financière de paiements électroniques (FPE), société à l'origine du Compte Nickel, vient de boucler une levée de fonds de 10,2 millions d'euros. Partech Ventures participe au tour de table à hauteur de 4 millions d'euros, aux côtés d'IDAC, de la Confédération des buralistes de France, de la holding HGDLMA et des fondateurs. Ce nouveau tour de table porte à 33,9 millions d'euros les fonds levés depuis septembre 2012 par la société.

150 000 clients et 1 000 buralistes

La FPE s'est associée à la Confédération des buralistes pour court-circuiter les banques et permettre à ses clients d'ouvrir un compte en quelques minutes, en scannant sa carte d'identité, chez un buraliste. Le compte ne nécessite aucune condition de dépôts ou de revenus mais ne tolère pas de découvert. Il coûte en moyenne 20 euros par an. 1 000 buralistes sont agréés et le service revendique aujourd'hui 150 000 clients.

"Nous entrons dans une phase de déploiement, précise Ryad Boulanouar, Président de FPE. Nous avons l’ambition d’attirer un million de nouveaux clients d’ici trois ans." Le Compte Nickel diversifie ses offres et compte notamment toucher davantage la cible jeune, en lançant un compte spécialement dédié aux 12-18 ans. 

Levée de fonds / Fintech