Lyft lève 500 millions de dollars pour une valorisation de 4 milliards de dollars

La concurrence d'Uber s'active. Ola, autre acteur majeur en Inde, lève lui aussi 500 millions de dollars.

Alors que Lyft vient tout juste d'annoncer qu'il devrait réaliser près d'1 milliard de dollars de transactions en 2015 (pour un chiffre d'affaires qui se situe autour des 200 millions de dollars), le New-York Times révèle que le principal concurrent d'Uber aux Etats-Unis serait sur le point de réaliser une nouvelle levée de fonds de 500 millions de dollars qui le valoriserait 4 milliards de dollars.

De quoi lui donner les moyens de rivaliser avec le géant fondé avec Travis Kalanick ? Sans doute. Une certitude, les deux services de VTC ne boxent pour l'instant pas dans la même catégorie, en témoigne la valorisation actuelle d'Uber, de près de 50 milliards de dollars. Uber qui est présent dans plus de 300 villes et 65 pays alors que l'offre commerciale de Lyft est pour l'instant circonscrite aux Etats-Unis où le service est présent dans 200 pays. Son fondateur, John Zimmer, a d'ailleurs affirmé qu'il détenait 40% du marché des VTC à San Francisco et 45% à Austin.

Reste que Lyft semble lui aussi faire preuve d'ambitions mondiales, comme en témoignait l'annonce en septembre dernier d'un partenariat d'envergure avec le numéro un du secteur en Chine, Didi Kuaidi. Un accord qui permettra aux utilisateurs de Lyft de souscrire aux services de Didi Kuaidi en Chine et à l'inverse aux Etats-Unis. Ce dès début 2016. Avec 7 millions de trajets revendiqués sur le mois de novembre (2 millions pour Uber en septembre), Didi Kuaidi est clairement un poids lourd.

Les relations entre les deux services de VTC sont, par ailleurs, d'ordre financier, Didi Kuaidi ayant apporté 100 des 150 millions de dollars levés par Lyft en mai 2017.

Travis Kalanick a, quoi qu'il en soit, du soucis à se faire, alors qu'un autre de ses concurrents Ola, acteur majeur en Inde, vient lui aussi d'annoncer une levée de fonds de 500 millions de dollars qui le valorise autour des 5 milliards de dollars. Présent dans ce nouveau tour de table, le Chinois Didi Kuaidi dont l'activité risque d'inquiéter le numéro un au monde. Mais Uber n'est pas en reste lui qui est soupçonné de vouloir lever près d'1 milliard de dollars pour une nouvelle valorisation record de 70 milliards de dollars. 

Uber