Phenix lutte contre le gaspillage alimentaire

Quand les invendus renaissent de leurs cendres... © Capture d'écran Phenix
Alors que les chiffres du gaspillage alimentaire – l'équivalent de 16 milliards d'euros par an en France – rappelent l'importance économique et environnementale de cet enjeu, et qu'une loi contre le gaspillage alimentaire, votée en février 2016, contraint les acteurs comme les supermarchés et les grands restaurants à prendre des mesures, des petits acteurs tentent d'aller plus loin. A l'instar de Phenix : cette start-up créée par Jean Moreau et Baptiste Corval propose de "donner seconde vie aux produits" et limiter ainsi les pertes et déchets. Sont concernés les produits alimentaires, mais pas seulement : tout invendu est ensuite revalorisé et réinjecté dans l'économie pour trouver une alternative à la poubelle. Ce service s'adresse aux professionnels et leur propose de prendre en charge la gestion de leurs produits en fin de vie.