Start-up : pour un même pitch, une femme sera moins bien financée

Pour une société et un pitch identique, les investisseurs sont plus enclins à faire confiance aux hommes... Et encore plus à ceux qui sont séduisants.

Tous les entrepreneurs ne pitchent pas devant les investisseurs à armes égales, dévoile une étude menée aux Etats-Unis par des chercheurs d'Harvard, du MIT et de la Wharton School. Même si les sociétés sont identiques, les investisseurs préfèrent faire confiance à un homme plutôt qu'à une femme. En temps normal, les hommes ont 60% de chances en plus de convaincre les investisseurs que les femmes... Et pas parce que leurs idées sont meilleures.

Pour tirer cette conclusion, les chercheurs ont montré aux investisseurs des projets via des powerpoint commentés uniquement par la voix de l'entrepreneur. Les voix de femmes étaient maquillées en voix d'hommes, et inversement. 68% des investisseurs ont alors choisi des projets présentés par des voix d'hommes, et 31% par des voix de femmes. Enfin, l'étude montre que les hommes séduisants convainquent plus facilement les investisseurs, tandis que chez les femmes, ce critère n'a pas d'importance.

Financement