Nicolas Ferrary : "L'intégration d'Airbnb dans un cadre légal rassure nombre de nos utilisateurs"

Nicolas Ferrary Airbnb Le directeur d'Airbnb France, Nicolas Ferrary, était l'invité de l'émission "Les Décideurs du Net", présentée par le JDN et Décideurs TV, ce jeudi à 12h30.

Alors que le gouvernement vient de donner gain de cause aux hôteliers, en contraignant le site de location d'appartements entre particuliers à collecter une taxe de séjour, Nicolas Ferrary, directeur d'Airbnb France, venait s'expliquer ce jeudi à 12h30 dans l'émission "Les Décideurs du Net", sur le développement de la start-up et sur la vague participative qui envahit de multiples pans de l'économie. "Airbnb a ouvert le marché de la location entre particuliers sur la résidence principale", explique-t-il pour justifier l'incroyable succès de la plateforme ces dernières années. Aujourd'hui, elle compte 800 000 annonces dans le monde et a attiré 20 millions de voyageur depuis son lancement en 2008. "La France est notre deuxième marché, avec déjà 2 millions de voyageurs qui ont transité par notre service". 

Alors que sa plateforme est accusée de favoriser une forme d'hôtellerie illégale et une crise du logement (à New-York, un tiers des appartements proposés sont tenus par une minorité d'utilisateurs), Nicolas Ferrary reconnait la nécessité de faire "un travail sur la réglementation pour s'assurer que ce développement du tourisme collaboratif ne se fasse pas au détriment d'autres aspects, à l'image de ce qu'a permis en France la loi Alur, promulguée en avril 2014. Pour les résidences secondaires, la loi a donné certaines options aux mairies pour encadrer la pratique, par exemple."Ca a eu un impact très positif sur l'utilisation de notre service en donnant un cadre légal à une zone qui était plutôt grise jusque là", explique-t-il. 

Résidence secondaire / AirBnB