7 start-up innovantes qui viennent du Luxembourg

Start-up au Luxembourg Sept start-up luxembourgeoises ont pitché auprès de celles de la saison 5 du Camping à l'occasion de leur deuxième Demo Day.

Elles sont issues des accélérateurs et incubateurs de Luxembourg : Pwc Accelerator, Lux Future Lab, Impactory, Technoport... Sept start-up ont été sélectionnées pour pitcher aux coté des start-up françaises du Camping lors de la deuxième étape de leur Demo Day, mardi 18 mars (lire l'article : "Le Camping : premier Demo Day pour les start-up de la saison 5", du 13/03/14). Objectif : promouvoir un écosystème encore balbutiant et séduire les investisseurs présents dans la salle.

 

 Airbox lab

La start-up est à l'origine d'Alima, un objet connecté qui surveille la qualité de l'air dans les appartements et donne des conseils personnalisés pour l'améliorer, via une application dédiée. Airbox Lab a intégré The Family il y a près d'un an et a déjà mené deux campagnes de financement participatif sur Indiegogo. Le produit est disponible en pré-commande pour 159 euros.

 Wellevue

Wellevue est une application destinée à créer la cohésion et à cultiver la culture d'entreprise sous forme de jeux. Les employés sont invités à compléter des missions diverses et à interagir avec leurs collègues. L'appli B2B est soumise à un abonnement mensuel, basé sur le nombre d'utilisateurs.

 Malin Shopper

Malin Shopper agrège des promotions locales pour permettre aux consommateurs de trouver rapidement les meilleures offres dans les magasins proches de chez eux. La start-up cherche un financement de 150 000 dollars pour 17% d'equity.

 Soundytics

Soundytics a bâti une solution de recommandation de musiques selon l'humeur, le moment de la journée, etc... La start-up opère tant en B2C, via son application, qu'en B2B en commercialisant son application auprès des magasins et lieux publics, en l'adaptant pour les professionnels de la musique ou en créant des partenariats avec des compagnies aériennes pour le proposer à leurs clients. Déjà financée à hauteur de 150 000 euros, Soundytics cherche à lever 250 000 euros supplémentaires.

 Yappoint

Yappoint met en relation sponsors et créateurs d'événements grâce à un système de filtres et de critères prédéfinis. La plateforme baptisée "Sponsor-my-event" compte sur son algorithme et sur un marché encore balbutiant pour rapidement se démarquer de ses concurrents.

 MyScienceWork

La start-up est un réseau social dédié à la communauté de la recherche, donnant accès à une base de données d'articles scientifiques en accès libre, dans plus d'une centaine de langues. Le site lancé en janvier 2013 par Virginie Simon et Tristan Davaille revendique plus de 31 millions de publications et plus de 380 000 fans sur Facebook. La start-up a déjà levé 1,5 million de dollars auprès de plusieurs investisseurs, dont Edison Group Participations, Luxembourg et l'Etat Luxembourgeois.

 Swirl

Swirl, pour "Smart Wind Integrated Letzebuerg" est à l'origine de turbines à vent qui assurent un fort retour sur investissement, destinée à l'exportation dans des marchés étrangers.

 

L'évènement était organisé par le Lux Future Lab, incubateur de BNP Paribas fondé en 2012. Il permet aux start-up sélectionnées d'accéder à ses locaux 24 heures sur 24 en louant 25 euros du m², et de bénéficier de formations et du réseau de l'incubateur, explique Karin Schingten, directrice. BNP Paribas envisage de réitérer l'expérience en créant deux Future labs à Paris et un à Lyon. Les investisseurs saluent en tout cas l'initiative du Future Lab et du Camping, à l'image de Paméla Grondin, de GGM Capital : "L'écosystème luxembourgeois est très, très jeune et très en retard par rapport à Berlin ou même Paris. Le Demo Day permet de lui donner de la visibilité et de mettre en lumière investisseurs et entreprises." Le fonds créé il y a un an et demi et basé à Luxembourg compte 30 millions d'euros sous gestion, qui seront investis à 80% en Europe. Il vise 7 à 8 investissements dans l'année.

Incubateur / Le Camping