Start-up à suivre : Ubeam, pour charger son mobile à distance

Start-up Ubeam chargeur à distance Dans le cadre de sa série de rentrée, le JDN vous présente dix start-up originales et disruptives. Aujourd'hui, Ubeam, une technologie qui permet de charger son mobile à distance.

De l'astrobiologie à l'entrepreneuriat

Meredith Perry, étudiante en astrobiologie à l'Université de Pennsylvanie, aux Etats-Unis, se préparait à une carrière bien différente de celle d'entrepreneur. Pourtant, en 2010, à 21 ans, pour participer à un concours d'innovations de sa fac, elle décide de se lancer un défi un peu fou : créer un chargeur sans fil pour les ordinateurs et mobiles. Très vite, ses recherches s'orientent vers la piéroélectricité – la propriété que possèdent certains corps de se polariser électriquement sous l'action d'une contrainte mécanique, d'un mouvement. Pour créer cette vibration, Meredith Perry pense à des fréquences du son, qui ne seraient pas entendues par l'oreille humaine mais qui pourraient charger le téléphone.

meredith perry 200x200
Meredith Perry, fondatrice de Ubeam. © S. de P. Ubeam

Après des mois de recherche et en se faisant aider de divers spécialistes, Meredith Perry crée une technologie qui convertit l'électricité en son et l'envoie sous forme d'ultrasons dans les airs : Ubeam est né. Un récepteur attaché à l'ordinateur ou au mobile reçoit le son et le convertit de nouveau en électricité. Une technologie miraculeuse qui permet de charger son téléphone tout en téléphonant et en se baladant dans sa maison ou en le gardant dans sa poche.

Commercialisable dans deux ans

Un prototype fonctionnel est aujourd'hui prêt. Il sera très fin : pas plus de 5 millimètres de large, et prendra la forme d'un grand panneau. Meredith Perry étudie des solutions pour l'accrocher aux murs et le transformer en panneau décoratif. Les premiers uBeam devraient être commercialisés dans deux ans. Deux modèles seront disponibles : l'un, plus petit, pour les particuliers, l'autre, bien plus grands, pour des stades, aéroports, hôtels... Objectif : "saturer le marché avec des Ubeam", assure sa fondatrice.

Peter Thiel et Marissa Mayer convaincus par le projet

Le chargeur présente toutefois quelques limites. Il ne fonctionne pas au travers des murs, contrairement au wifi. Il faudrait donc, idéalement, en installer un dans toutes les pièces de la maison.

Ubeam, après avoir eu du mal à trouver des financements, a fini par convaincre le Founders Fund de Peter Thiel, aussitôt suivi par plusieurs autres investisseurs, dont le fonds Andreessen Horowitz, Troy Carter –le manager de Lady Gaga, Mark Cuban et Marissa Mayer. Elle a levé 3,2 millions de dollars en trois tours de table, entre 2012 et 2013. Et la start-up qui a déposé 18 brevets, s'apprêterait à boucler un nouveau tour de table en série A.

Autour du même sujet