Sofinco rachète Fia Net, le tiers de confiance du Web marchand français

Sofinco rachète Fia Net afin de développer ReceiveAndPay, une solution garantissant le paiement pour le marchand et la conformité du produit livré pour le client. Rentable depuis 2004, Fia Net a réalisé 920 000 euros de bénéfices en 2007.

Un spécialiste du crédit à la consommation rachète le principal tiers de confiance du webmarchand français. Sofinco, filiale du Crédit Agricole a ainsi racheté 100 % du capital de Fia Net à ses fondateurs et dirigeants. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé.

Créé en 1999, Fia Net base son activité sur la création de confiance entre acheteurs et vendeurs. D'abord avec son logo, qui garantit aux acheteurs, le sérieux du marchand et leur assure l'assistance d'un service de modération en cas de litige. Ensuite pour le e-marchand, dont il propose de garantir les paiements de ses clients en se basant sur un outil de scoring des acheteurs. En 2007, Fia Net a garanti pour 1,7 milliard d'euros de paiement.

A ce jour, 1 500 marchands arborent sur leur site le logo Fia Net, dont une partie souscrit à son offre de garantie des paiements. Ils reversent à la société entre 0,1 et 1 % du produit de leurs ventes. En 2007, la société a généré 5,8 millions d'euros de chiffre d'affaires pour un résultat net de 922 000 euros. Rentable depuis 2004, ses dirigeants comptent sur Sofinco pour l'aider à diffuser sa dernière offre ReceiveAndPay.

En pilote depuis novembre 2006 et commercialisé depuis mars 2007, ReceiveAndPay reprend le package de services de Fia Net associé à l'outil monétique et l'offre de crédit à la consommation de Sofinco. Dans la pratique, c'est Sofinco, après validation de l'outil de scoring de Fia Net, qui règle le marchand lorsqu'un client passe commande (avec ou sans souscription à un crédit consomamtion). L'acheteur reçoit alors son produit, le vérifie, et déclenche ensuite le paiement. S'il constate une anomalie, il en réfère à Fia Net qui bloque son débit et engage une procédure de médiation avec le marchand.

Pour le marchand, il en coûtera entre 1 et 1,6 % du chiffre d'affaires généré par ReceiveAndPay pour proposer le service. Fia Net revendique 400 clients pour cette solution, dont une centaine sont en cours d'intégration. "Nous avons l'ambition de faire de ce produit un outil de paiement leader en France voire en Europe", explique David Botvinik, directeur général de Fia Net.

Pour cela, la société compte s'appuyer sur le réseau de vente de Sofinco, dont ses 30 boutiques et son site Web par l'intermédiaire duquel la société de crédit génère 40 % de ses demandes de prêts bancaires. Par ailleurs, la maison mère de Sofinco, le Crédit Agricole pourrait aussi mettre la main à la patte et diffuser ce package parmi ses clients vendeurs en ligne.

Annonces Google