Antoine Menet (OneStopPlus) "Redcats veut faire de OneStopPlus le numéro 1 en Europe de l'e-commerce grandes tailles"

Redcats vient d'ouvrir en France la première déclinaison européenne de son portail grandes tailles américain. Regroupant marques du groupe et marques extérieures, ce site est seul sur son créneau.

JDN. Comment est né OneStopPlus ?

Antoine Menet. L'histoire de OneStopPlus est toute simple. Nous réalisions une étude sur les clients grandes tailles et leur demandions ce que nous pouvions faire pour eux. Ils nous ont engagés à construire un site dédié aux grandes tailles, qui regroupe un nombre important de marques. En effet, l'approche mode de ces clients commence par la taille. Lorsque quelqu'un qui fait du 36 entre dans un centre commercial, il va pouvoir faire son choix parmi l'ensemble des produits. Alors que quelqu'un qui fait du 50 commencera par demander au vendeur de quels modèles il dispose dans sa taille, ceci dans chaque boutique.

Nous nous sommes donc lancés fin 2006 - début 2007 aux Etats-Unis, d'une part parce que le marché de l'e-commerce y est plus important, d'autre part parce que statistiquement, il y a sensiblement plus de personnes en surpoids outre-Atlantique. Nous y avions d'ailleurs déjà une présence historique sur ce créneau à travers plusieurs de nos marques. L'Europe, à commencer par le Royaume-Uni, suit aujourd'hui le même chemin.

Le marché européen est donc mûr...

Oui. La France est le premier pays d'Europe où nous lançons OneStopPlus, mais d'autres pays suivront dans les prochains mois. Plusieurs marques du groupe ont une très bonne expertise sur les grandes tailles, comme Daxon, spécialisé sur les seniors. Les stylistes Redcats savent très bien adapter les vêtements aux morphologies grandes tailles, par exemple au moyen de tailles élastiques, de bretelles réglables... OneStopPlus permettra de rendre plus visibles ces marques en Europe.

"OneStopPlus permettra de rendre plus visible en Europe notre expertise grandes tailles"

Que les clientes soient petites ou grandes, de style latin ou scandinave, toutes les morphologies grandes tailles devront pouvoir trouver leur bonheur sur chaque site OneStopPlus européen. D'autant que l'objectif est aussi d'ouvrir le site à des marques extérieures. "One stop" signifie bien que dans un même endroit, on trouve toute l'offre grandes tailles, "plus size" en anglais.

Quelle est votre ambition sur le continent européen ?

Aux Etats-Unis, OneStopPlus est l'un des principaux pure players de mode et d'accessoires. En Europe, nous voulons faire de OneStopPlus le numéro 1 de l'e-commerce sur les grandes tailles. Nos concurrents sont ceux qui proposent des produits de grandes tailles, mais il n'existe pas de concept tel que le nôtre, avec un tel choix de marques et de catégories de produits.

L'offre française diffère-t-elle de l'offre du site américain ?

L'esprit est le même que sur le site US. C'est un concept ouvert et accueillant de grand magasin en ligne, qui propose une variété de styles pour une cible très large, de 20 à 65 ans. Nous proposons aujourd'hui 15 000 références - contre 40 000 sur le site US - et prévoyons de doubler ce nombre d'ici 12 mois. Naturellement, le design est adapté à la France et l'offre de OneStopPlus.fr s'appuie plus fortement sur les marques européennes. Mais nous ferons entrer les marques scandinaves du groupe dans les semaines à venir et les marques américaines seront progressivement ajoutées.

Quels sont vos projets pour OneStopPlus.fr ?

Nous allons encore renforcer l'offre produit afin de proposer plus de choix et de styles. Nous allons aussi faire grandir le site en faisant progresser le trafic commercial. Ceci par une approche marketing classique, faite de newsletters, de liens sponsorisés et d'affiliation. Nous allons aussi travailler avec nos marques sœurs, La Redoute et Daxon, pour favoriser l'émergence de la marque OneStopPlus, faire connaître le concept aux clients du groupe. Dans les prochaines semaines, nous allons ajouter la fonctionnalité d'avis clients de PowerReviews, que nous utilisons déjà sur le site américain. Et nous allons continuer à faire évoluer le site.

"Contrairement aux Etats-Unis, nous n'avons pas de projet de catalogue en Europe"

Sur OneStopPlus.com, nous avons recueilli en 2 ans 2 millions d'avis clients, ce qui est considérable. Les clients grandes tailles sont des clients qui ont parfois l'impression d'être oubliés. Lorsqu'on leur donne la parole, ils s'expriment. On voit d'ailleurs que les sujets que la presse magazine consacre au segment sont de grands succès. Il y a toute une dynamique dans l'opinion publique et les médias sur les grandes tailles.

Aux Etats-Unis, vous êtes aussi présents sur le segment de l'ameublement...

C'est également un besoin pour les personnes qui s'habillent en grandes tailles. Elles peuvent avoir besoin de chaises à structure renforcée, par exemple. En outre, cette offre s'inscrit très bien dans les compétences de La Redoute, avec qui nous travaillons beaucoup. En Europe, cela viendra donc un peu plus tard.

Prévoyez-vous de sortir un catalogue, comme aux Etats-Unis ?

Cela ne fait pas partie de nos projets pour l'Europe. En revanche, nous allons regarder du côté du mobile et des smartphones avec des applications shopping et d'autres services, ainsi qu'en direction du shopping social. Etre présents sur plusieurs continents nous permet d'ailleurs d'expérimenter les concepts, de tester une fonctionnalité ici avant de la déployer là...

Antoine Menet débute sa carrière en 1994 au sein du cabinet Ernst & Young, avant de rejoindre Redcats Group en 1997. En 2000, il intègre Redcats USA où il conduit plusieurs missions dans l'e-commerce et la mode. Il est successivement E-commerce Internet Marketing Manager puis VP Marketing & E-commerce pour la division Missy à Boston. En 2007, il contribue au lancement de OneStopPlus.com aux Etats-Unis, à New York, en tant que VP Général Brand Manager. En juillet 2009, il rentre à Paris pour prendre la direction de OneStopPlus Europe.

Annonces Google