AchatVIP se relance dans la délégation e-commerce avec Zannier

AchatVIP se relance dans la délégation e-commerce avec Zannier Le fonds d'investissement OTC devient actionnaire majoritaire d'AchatVIP, qu'il repositionne en agence de délégation e-commerce.

Le tribunal de commerce de Bobigny a décidé le 9 novembre du sort de la société Olfo, éditrice du site de ventes événementielles AchatVIP. Placée en redressement judiciaire le 1er septembre à la suite de sa mise en cessation de paiement, l'entreprise va finalement bénéficier d'un plan de continuation d'activité. L'actionnaire principal d'Olfo, le fonds OTC Asset Management, réinvestit dans la société, en reprend le contrôle et place à sa tête Martin Génot, ex-DG de Photoways, cofondateur d'Inspirational Stores et coprésident du fonds d'entrepreneurs Network Finances II. Quant aux actionnaires fondateurs, Stéphane Guillemot et Olivier Le Floch, ils sortent du capital d'Olfo. Une fois la période de transition assurée, ils se lanceront dans d'autres projets.

"Nous faisons évoluer le business model d'AchatVIP, précise Jean-Marc Palhon, DG d'OTC. Nous allons nous baser sur la qualité de sa plate-forme e-commerce et sur son fichier client colossal pour développer une activité de délégation à destination des marques." Le premier partenaire du nouvel AchatVIP est un acteur de poids : le groupe Zannier, qui englobe une vingtaine de marques et de licences de prêt-à-porter (IKKS, Catimini, Absorba, Chipie, One Step... ) et dont le chiffre d'affaires annuel dépasse le milliard d'euros.

AchatVIP sera chargé de lancer des sites marchands pour quasiment toutes les marques du groupe à l'exception d'IKKS, qui distribue déjà elle-même son catalogue en ligne. Verront aussi le jour plusieurs sites multimarques. "Les premiers sites seront en ligne dès le mois prochain, pour Noël", précise Jean-Marc Palhon.

Zannier n'aura aucun lien capitalistique avec Olfo. "Le groupe s'engage donc en toute indépendance, après avoir considéré les autres opérateurs de la place, et ceci pour plusieurs années", souligne Jean-Marc Palhon. Maintenant que ce premier client est en poche, l'enjeu pour AchatVIP est de convaincre de nouvelles marques. Le DG d'OTC affirme avoir déjà été contacté en ce sens.

Lors d'un appel d'offres conduit en septembre, Olfo avait reçu 7 ou 8 offres de rachat. Selon nos informations, LeGuide.com, JeChange.fr et le site de ventes privées Private Outlet figuraient parmi les candidats à la reprise d'au moins une part des actifs de la société. Olfo éditant également les sites Adsl-Facile.com et ForfaitMobile.com, dont le rôle de générateur de leads sera moins utile à l'AchatVIP nouvelle formule, on peut imaginer qu'OTC recontacte bientôt certains candidats pour leur céder ces sites.

Selon nos informations, les pertes d'Olfo s'élèvent à 6 millions d'euros : 3 millions de dettes auprès de plusieurs fournisseurs, dont 500 000 euros environ auprès du logisticien du site, et 3 millions de dettes auprès de J&J Consulting, racheté au deuxième semestre 2010. L'ex-numéro 2 des ventes événementielles en ligne en France n'emploie plus aujourd'hui qu'une trentaine de personnes et aurait réalisé, toujours selon nos informations, 16 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010.

Annonces Google