Comment la boutique-studio de Peloton dépoussière le vélo d'appartement

Comment la boutique-studio de Peloton dépoussière le vélo d'appartement La marque enregistre une croissance effrénée grâce à un modèle économique digne de Netflix : elle streame des cours dispensés par des coachs stars.

Parmi la multitude de magasins connectés qu'on rencontre à New York, où les enseignes américaines font la course aux innovations devant les visiteurs du monde entier, celui de Peloton, à Chelsea, est une curiosité. Lancé en 2012, Peloton commercialise des vélos d'appartement. Un produit has-been s'il en est, que la marque est arrivée à dépoussiérer par une approche radicalement nouvelle… et connectée.

Le flagship Peloton, à la fois boutique, salle de gym et studio. © F.Fauconnier / JDN
Le vélo Peloton, connecté au studio pour suivre une "spin class". © F.Fauconnier / JDN

Constatant combien il est peu motivant de faire du vélo d'appartement chez soi, le fondateur, John Foley, a imaginé un système permettant aux utilisateurs de suivre à distance une "spin class". Ce concept en plein essor permet de faire du vélo dans une salle de gym, dans une ambiance plus propice à la performance que son salon ou son garage. Les vélos de Peloton sont donc connectés et font face à un écran tactile de belle taille où l'on suit des spin class en direct. Aux manettes, le ou la coach donne le rythme et déroule son programme d'entraînement, pendant qu'un DJ passe les musiques les plus entraînantes. Sur l'écran, l'utilisateur peut suivre sa performance et obtenir en temps réel des consignes de son instructeur.

Le modèle économique de Peloton intègre bien évidemment cette spécificité. A 1 995 dollars, le vélo lui-même n'est déjà pas complètement donné. Mais l'enseigne se rémunère aussi sur le streaming des cours qu'elle dispense, au moyen d'un abonnement de 40 dollars par mois.

Si les vélos sont principalement vendus en ligne, Peloton dispose aujourd'hui d'une vingtaine de magasins aux Etats-Unis. Quant aux 12 heures de contenus qu'il diffuse chaque jour, ils sont produits à l'arrière de sa boutique de Chelsea dans un grand studio qui accueille donc pour chaque classe un coach, un DJ et des participants qui se sont inscrits comme ils l'auraient fait dans une salle de gym.

Le studio d'enregistrement de Peloton est une véritable salle de "spin class". © F.Fauconnier / JDN

Le couloir qui mène au studio accueille sur son mur un véritable "hall of fame" de coachs starifiés. Ces instructeurs, des athlètes et experts du vélo, sont en effet centraux dans la réussite de l'expérience : ce sont eux qui motivent et soutiennent les participants grâce à leur enthousiasme et leur énergie sans faille. Selon le magazine Inc, certains toucheraient des salaires à 6 chiffres pour dispenser 10 à 15 cours par semaine.

Parmi la dizaine de coachs stars de Peloton, Jennifer Jacobs et Jess King sont en haut de l'affiche. © F.Fauconnier / JDN

Après l'effort, le réconfort : direction le lounge situé entre la boutique en devanture et le studio à l'arrière. Des canapés et un bar sont à la disposition des sportifs qui s'installent, pour 10 minutes ou pour 2 heures, pour reprendre leurs forces et partager leur passion avec les autres participants. Un espace que Peloton utilise également pour organiser des événements pour sa communauté.

Une lounge où l'on se sent comme chez soi. © F.Fauconnier / JDN

Revendiquant 200 000 clients payants, Peloton a été élue "2ème entreprise newyorkaise la plus en croissance" en novembre 2016. Un mois avant, elle avait fait ses débuts sur Facebook Live en diffusant un cours de yoga, toujours depuis son studio. Pour la société sous stéroïde, the sky is the limit...

"Digital Store", le JDN Event dédié au magasin connecté
Le JDN et CCM Benchmark Institut proposent aux professionnels de la distribution une demi-journée de conférences à Paris pour mettre le digital au service de leurs points de vente / de leur réseau.

Annonces Google