Wedoogift lance ses chèques cadeaux dématérialisés dans le BtoC

Wedoogift lance ses chèques cadeaux dématérialisés dans le BtoC La jeune pousse française, passée de trois employés en 2015 à une trentaine aujourd'hui, vise les 5 millions d'euros de chèque cadeaux émis entre particuliers dès 2018.

En mars 2018, la start-up de chèque cadeau dématérialisé et multimarque Wedoogift franchira un pas de plus dans son développement. "Jusqu'à maintenant, nous permettions aux comités d'entreprise d'acheter nos chèques cadeaux pour leurs collaborateurs, c'est-à-dire en BtoB. Demain, les particuliers pourront s'offrir des chèques cadeaux Wedoogift directement", commence Florian Boret, cofondateur de Wedoogift. Ce lancement dans le BtoC part d'un constat : de plus en plus de consommateurs s'inscrivent via leur entreprise, puis distribuent leur chèque à des proches.

Wedoogift a émis 34 millions d'euros de chèques cadeaux en 2016

Créée en 2014, la jeune pousse espère obtenir dès 2018 un volume d'émission de cinq millions d'euros de chèques cadeaux en BtoC. A titre de comparaison dans le BtoB, la jeune pousse prévoit 70 millions d'euros pour 2017. En 2016, c'était 34 millions. "Notre stratégie est double. En plus d'augmenter notre volume d'émissions, nous souhaitons gagner en visibilité pour accrocher encore plus d'entreprises", complète Florian Boret. Parmi ses 3 000 entreprises clientes, Wedoogift compte Orange, HP, Groupama, Areva, Vinci, Pôle emploi, H&M ou encore Air France.

En BtoC, le consommateur disposera des mêmes avantages qu'en BtoB. Tout d'abord, il pourra utiliser son chèque multimarque dans près de 500 enseignes physiques, 50 000 points de vente et près de 150 sites Internet dont Amazon, Zalando ou Vente-privée par exemple. Dématérialisé, sous forme de QR code ou imprimé, ce chèque s'adapte au choix du canal du client. Depuis dix mois, la jeune pousse travaille afin de personnaliser l'envoi à un proche via un mail comportant ou non des images, du texte, des couleurs ou encore de la musique. L'objectif : coller aux attentes plus élevées du marché BtoC en matière d'expérience utilisateur en ligne.

En janvier 2018, la jeune pousse se lancera en Europe

Cette ouverture au BtoC sera doublée de développements en Europe. En janvier 2018, Wedoogift lancera des sites BtoB et ouvrira des bureaux en Allemagne, Angleterre et Italie. La jeune pousse a investi près de 1,5 million d'euro dans l'opération. L'entreprise a doublé son effectif cette année, passant d'une quinzaine à une trentaine de salariés. Ils étaient trois en 2015.

Le modèle économique de Wedoogift est celui d'un apporteur d'affaires, rémunéré auprès des enseignes partenaires via une commission. Cette dernière varie entre 5 et 40%. L'entreprise a réalisé une levée de fonds de 500 000 euros en 2015 auprès de Business angels dont Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel.

Et aussi : 

Annonces Google