Yoel Zirah (Zabilo) "Trop de start-up israéliennes se concentrent sur l'international et délaissent le marché domestique"

Zabilo est une place de marché de produits électroménagers en Israël. Son cofondateur, un Français raconte son aventure dans un pays où la vente en ligne pèsera 3,88 milliards de dollars cette année.

JDN. Vous êtes Français et avez créé la place de marché de produits électroménagers Zabilo. Pouvez-vous nous présenter votre jeune pousse ?

Yoel Zirah est cofondateur de la place de marché Zabilo. © Zabilo

Yoel Zirah. Avec mes deux associés, nous avons créé Zabilo.com en 2015. Il s'agit d'une place de marché dédiée à la vente de produits électroménagers en Israël. En tant que marketplace, nous aidons les marchands du secteur, qui ont déjà des boutiques ou des sites, à agrandir leur base clients. A la manière d'un centre commercial digital, nous leur apportons un trafic et surtout nos techniques de référencements naturels. Via ces vendeurs tiers, nous comptons plusieurs milliers de références : lave-linge, réfrigérateur, four… Ce sont des produits pour la plupart très lourds. Nous n'avons jamais levé de fonds et sommes rentables.

Pourquoi avoir créé cette marketplace ?

A l'origine de ce projet, nous avions dressé plusieurs constats. Tout d'abord, de nombreuses start-ups israéliennes se concentrent sur l'international et délaissent le marché domestique. Ce dernier est considéré comme trop petit et trop complexe. Ensuite, notre démarche a été pragmatique. On ne se dit pas forcément à 25 ans : "je vais créer une place de marché dédiée à l'électroménagers". Nous avons analysé les data publiques et les mots clefs les plus cherchés pour comprendre ce que les gens voulaient. Il y avait alors une forte demande pour acheter en ligne de l'électroménager. Nous n'avons pas essayé d'éduquer le marché, juste de répondre à une demande. Trois ans plus tard, le pari est gagnant.

Que représente le e-commerce dans ce pays ? Ce marché est-il mature ?

Malgré la petite taille du pays (près de 8,7 millions d'habitants, ndlr), le chiffre d'affaires de l'e-commerce devraient atteindre 3,88 milliards de dollars en 2018 , selon le spécialiste des études de marché Statista. Majoritairement urbains, les habitants ont le reflexe e-commerce : près de 61 millions de colis ont été achetés sur Internet en 2017, soit une hausse de 15% sur un an, selon la poste israélienne. Aliexpress et eBay ont un fort succès. Le taux de pénétration d'Internet dans les foyers est très élevé. Même si ce pays présente une très grande hétérogénéité de population, tout le monde cherche un bon prix. Quand il s'agit de payer moins cher grâce au e-commerce, tout le monde s'entend.

Vous êtes basé à Tel Aviv. Quelle ambiance règne dans ce que beaucoup appellent la Silicon Valley israélienne ?

L'ébullition entrepreneuriale y est permanente. C'est dans cette ville de 52 kilomètres carrés que naissent beaucoup des outils du quotidien du monde entier, de Waze à Fiverr en passant par MobilEye, racheté 15 milliards de dollars par Intel en mars 2017. Israël est une start-up nation. N'est-ce pas Eric Schmidt, ancien PDG de Google qui disait "les Etats-Unis sont le meilleur pays pour entreprendre. Ensuite, il y a Israël" ?

Yoel Zirah est cofondateur de Zabilo.com avec Ilan Cabilo et Harry Lalloum. Arrivé en Israël juste après son bac en 2009, il détient un master en comportement organisationnel et développement de l'IDC de Herzliya.

Et aussi :

Annonces Google