Concevoir des emplois du temps en ligne avec Snapshift

Snapshift vient de passer la barre des 1 500 établissements en septembre 2018. © Snapshift
Avec Snapshift, fini les plannings Excel imprimés et accrochés aux murs. Fini aussi les appels paniqués entre collaborateurs pour savoir quels sont les horaires du lendemain. Cette start-up fondée en 2016 par Olivier Severyns permet aux restaurateurs de faire des plannings en ligne consultables à tout moment. Les employés sont avertis en temps réel des modifications. Autres avantages de la solution : alerter en cas de conflits avec la convention collective ou le contrat de travail, faciliter la paie à la fin du mois ou notifier les fins de périodes d'essai et d'expiration de titre de séjour par exemple. Le tout pour un abonnement de 5 euros par mois et par salarié avec un minimum de 25 euros. En septembre 2018, la start-up vient de passer la barre des 1 500 établissements dont certains franchisés Big Fernand, Subway, Amorino, Speed Burger, Tacos Avenue et d'autres indépendants. En mai 2017, Snapshift a levé 400 000 euros.
Suggestions de contenus