Services pour la maison, voyage... les nouveaux axes de diversification d'Amazon

Services pour la maison, voyage... les nouveaux axes de diversification d'Amazon Quelques jours après avoir publié ses premières offres d'hôtels sur Amazon Local, le géant de l'e-commerce lance une plateforme de services pour la maison, Amazon House Services.

Besoin d'un plombier, d'un électricien ou de quelqu'un pour installer un nouveau téléviseur ? Jusqu'ici, les consommateurs américains pouvaient se tourner vers Angie's List, Craigslist ou une série de start-up. Cependant, aucun de ces sites ne s'est réellement imposé comme la référence incontournable. Fort de sa gigantesque base clients et de son savoir-faire en matière de marketplace, Amazon a donc décidé de tenter sa chance. Ce 30 mars, le géant de l'e-commerce lance dans 41 Etats américains Amazon House Services, sur lequel sont déjà référencés 2 millions d'offres réparties en 700 catégories.

Pour constituer une offre aussi large, l'e-marchand s'est adressé directement aux fournisseurs de services locaux, mais il s'appuie aussi sur des plateformes de services telles que TaskRabbit, Pep Boys et TakeLessons. En pratique, l'internaute ajoute le service voulu à son panier, indique le jour et l'heure qui l'arrangent et ne paie qu'une fois la tâche effectuée par le professionnel. Ces offres de services lui sont également proposées sur le site principal d'Amazon, à l'occasion de requêtes sur des produits susceptibles de nécessiter un accompagnement.

Devenir la destination de tous les achats

Cette diversification laisse bien sûr penser qu'Amazon souhaite se positionner comme la destination de tous les achats, qu'il s'agisse de produits ou de services. Des incursions au-delà de la maison sont d'ailleurs déjà présentes, au travers de cours de musique ou de langues. Une façon aussi pour l'e-commerçant d'améliorer ses marges, puisque cette nouvelle activité se passe d'inventaires à stocker et à livrer. Amazon s'adjuge une commission de 20%, qui tombe à 15% au-delà de 1000 dollars. Comme sur sa marketplace de produits, il indique s'assurer de la qualité du fournisseur de services et les évalue même avant de les accepter. Il va même jusqu'à offrir une garantie de satisfaction, proposant aux acheteurs mécontents de les rembourser ou de leur payer une nouvelle prestation. Et bien sûr, les professionnels font l'objet d'évaluations clients vérifiées.

Récemment, Amazon a aussi commencé à sonder le terrain sur un autre axe de diversification : le voyage. En novembre, Skift indiquait déjà que l'e-commerçant avait signé avec des hôtels indépendants de quelques grandes villes américaines, sur la base d'une commission de 15%. Depuis quelques jours, le site d'Amazon Local inclut en effet des nuitées d'hôtels et le descriptif de la nouvelle version de son application mobile évoque également des offres de spas et de restaurants.  Des premiers pas modestes qui ne doivent pas masquer les ambitions de l'e-marchand pour un secteur convoité non seulement par Google mais aussi par eBay.

Annonces Google