Liens sponsorisés : 5 conseils pour payer moins 4. Tester et mesurer

L'efficacité d'une campagne de liens sponsorisés est facilement mesurable. Pour limiter ses coûts, l'annonceur ne doit donc pas hésiter à multiplier les tests.

 

A commencer par ses annonces, afin d'obtenir la plus efficace. "L'idéal est de tester quatre ou cinq annonces différentes, en modifiant titres et textes descriptifs", conseille Gabriel Szanto. Des changements en apparence minimes peuvent faire toute la différence et augmenter le ROI. Par exemple, modifier un texte en employant un verbe positif comme "découvrir" à la place "d'acheter" se révèle généralement payant. 

 

"Comparer les ROI des moteurs"

Mieux vaut ne pas se limiter aux annonces. Même si Google domine largement, en particulier en France, le marché de la recherche, des campagnes sur d'autres moteurs de recherche ne doivent pas être écartées. Car le clic y est moins cher. "Il est souhaitable de tester différents moteurs pour comparer les retours sur investissement", indique le spécialiste en search marketing.

 

Non seulement les concurrents généralistes de Google comme Yahoo et MSN, mais aussi pourquoi pas les comparateurs de prix tels que Twenga, fonctionnant comme un moteur de recherche. Certains peuvent s'adapter mieux que d'autres au secteur d'activité d'un annonceur ou offrir des opportunités sur certains mots-clés. D'où l'intérêt de tester au cas par cas.

 

Le temps passé pour faire ces tests augmente bien sûr le coût des campagnes. Mais il permettra au final à l'annonceur de confirmer ses choix ou de lui faire réduire ses dépenses. Des outils d'analyse comme ceux proposés par les moteurs eux-mêmes l'y aideront.

 

Liens sponsorisés / Retour sur investissement