Black Friday 2018 : les astuces pour éviter la fraude lors d’un achat de jeu vidéo

Aujourd'hui, les éditeurs de jeux, comme EA, Nintendo ou Ubisoft, veulent de plus en plus conserver les informations de paiement du consommateur, sans interrompre l'expérience de jeu. Mais si cela ouvre de nouvelles opportunités pour les joueurs, cela crée aussi de nouveaux risques.

L’industrie du jeu vidéo a complètement changé au cours des cinq à dix dernières années. Le système d’achat est passé très rapidement d’un paiement ponctuel — le plus souvent en magasin et contre un support physique — à une série sans fin de bundles, boosters, nouvelles skins, DLC et soldes sur les devises propres aux différents jeux.

Si l’on se replace une décennie en arrière, les seuls problèmes de paiement à craindre étaient ceux qui pouvaient se produire lors du passage en caisse au magasin ou sur un site de vente en ligne. De nos jours, les éditeurs de jeux veulent de plus en plus conserver nos informations de paiement pour faciliter un prochain achat d’un simple clic, et pour que les joueurs fassent leurs achats sans interrompre leur expérience de jeu. Mais si cela ouvre de nouvelles opportunités pour les joueurs, cela crée aussi de nouveaux risques.

A l'heure du black Friday, voici quelques conseils d’un gameur avéré qui évolue dans le secteur de paiement, pour les adeptes de jeux payants ou autres jeux gratuits proposant des avantages payants.

1 – Limitez le nombre de sociétés ayant vos informations de paiement.

Si possible, acheter vos jeux via une seule et même plateforme d’achat en ligne (comme le Nintendo Games Store, le Xbox Live Store, le PlayStation Store, Steam, l’Apple App Store, le Google Play Store ou autres). En réduisant le nombre d’éditeurs ayant accès à vos données personnelles et vos informations de paiement, vous réduisez les probabilités que ces données se retrouvent dans la nature suite à un vol de données.

2— Payez avec un mobile wallet

Utilisez un mobile wallet, c’est -à-dire une solution de type PayPal, Apple Pay, Google Wallet, ou autres pour éviter que les éditeurs de jeux ou les plates-formes de téléchargement en ligne aient des informations sur vos cartes de paiement. Cela vous procurera une ligne de défense supplémentaire.

3 — Changez votre mot de passe tous les mois

C’est pénible de changer son mot de passe ? Oui. C’est frustrant de devoir le réinitialiser, car on l’a changé (et donc oublié ou confondu avec un autre) une fois de plus ? 100 % d’accord. Mais ce n’est rien par rapport à la frustration de se connecter sur son compte et voir que quelqu’un vous a effacé votre armure épique, dépensé vos joyaux ou détruit tous vos classements dans votre ligue. Prenez cinq minutes par mois et assurez-vous de la sécurité de votre compte.

4 — Sécurisez votre compte avec de la biométrie et de l’authentification à double-facteur

De nombreux jeux autorisent désormais une authentification biométrique ou à double-facteur. Ce sont d’excellentes méthodes pour vous assurer que vous êtes bien l’unique personne capable de vous connecter à votre jeu et d’autoriser les paiements. Une récente étude d’ACI, réalisée avec Newzoo, montre que les joueurs les plus âgés (de 30 à 40 ans) sont moins susceptibles de mettre en place ces sécurités supplémentaires que les jeunes joueurs (de 18 à 29 ans) (10 % des joueurs dans la première catégorie les omettent contre 6 % dans la seconde).

5 — Cadeaux ! Si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement une arnaque.

Si vous êtes un joueur, vous avez surement eu l’occasion de croiser des "cadeaux", que ce soit des gemmes, de l’argent in-game ou une copie gratuite du dernier DLC (Downloadable content — contenu additionnel à télécharger), tout ce que vous avez à faire c’est "télécharger l’app" ou vous "enregistrer" en donnant de nombreux détails personnels. À moins d’être sûr que le cadeau provient d’une entreprise fiable, c’est une fraude.

6 – Faites le tri dans votre liste d’amis.

Le jeu vidéo est devenu de plus en plus une source d’interaction sociale avec le développement du jeu sur Internet, et en 2018, la définition d’ami est devenue très large. Il est important de se rappeler que sur certaines plates-formes, ajouter un autre utilisateur comme "ami" lui permet souvent de voir des informations sur notre profil (comme notre vrai nom, notre adresse électronique, notre localisation, etc.) Je vous conseille donc de revoir vos paramètres de confidentialité dans un premier temps, mais également d’être attentif si vous voyez une demande d’ami arriver avec un nom que vous n’avez pas croisé en jeu.

7 — "RE : Votre compte a été piraté, veuillez réinitialiser votre mot de passe"

Peu importe la qualité des filtres de votre messagerie,le spam reste omniprésent. Méfiez-vous de tout mail vous annonçant que votre compte a été piraté et qui contient un lien pour renouveler votre mot de passe. Assurez-vous que ce mail est bien légitime. De nombreux joueurs tombent dans le piège, cliquent pour remettre à jour leurs mots de passe et remplissent les champs standards [Mail] [Mot de passe actuel] [Nouveau mot de passe], sans réaliser qu’ils viennent de fournir l’accès à leur compte à des fraudeurs. Si un email ne vous semble pas net, c’est sûrement qu’il ne l’est pas. Connectez-vous à votre compte directement à partir du site de l’éditeur et changez votre mot de passe au cas où.

 8 — Signalez tout !

Envoyer un message au SAV est gratuit et ne prend souvent pas plus d’une minute. Si quelque chose ou quelqu’un vous semble bizarre, signalez-le. Cela créera un rapport d’incident associé à votre compte, et si une fraude future se produit, vous pourrez apporter la preuve qu’il y avait déjà des activités étranges constatées sur celui-ci.

Et maintenant, en gardant à l’esprit votre sécurité et celle de votre compte, continuons la partie !

Annonces Google