Black Friday : trois bonnes pratiques à mémoriser pour des campagnes de e-commerce réussies

Les marketeurs dans le secteur du e-commerce doivent relever plusieurs défis lorsqu’ils désirent déployer avec succès une stratégie marketing de contenu.

 

Les objectifs sont clairs : stimuler les conversions, les revenus et la croissance, tout en gérant une implémentation parfois complexe. Non seulement les marketeurs doivent trouver des moyens créatifs d’engager les consommateurs qui aiment à se divertir lorsqu'ils font leurs achats, mais ils doivent aussi surpasser leurs concurrents sur plusieurs écrans à la fois ; ceci en particulier sur le terminal qui reçoit le plus de clics selon nos recherches : la tablette.

Quelles sont les mesures que les marketeurs peuvent prendre pour attirer les consommateurs et augmenter leurs revenus sur l’open web ?    

Notoriété : accroître la notoriété de votre marque en suivant le comportement d'achat des internautes

Accroître la notoriété de la marque est un objectif fondamental pour tout annonceur lors de l'exécution d'une campagne digitale. La clé consiste à capter l’intérêt des consommateurs autour de votre produit et à encourager une interaction plus poussée avec un client potentiel qui ne sait peut-être pas grand chose de votre marque.

Le coût d’un produit est souvent considéré comme un facteur déterminant dans la rapidité d’achat. Plus précisément, les marques peuvent supposer que plus un produit est cher, plus son achat est réfléchi. Ceci allonge donc le laps de temps entre le premier clic et l’achat final. Toutefois, ce fait ne devrait pas être considéré comme une donnée à part entière. Contre toute attente, notre analyse montre que, dans certaines circonstances, des produits moins chers comme des articles de mode, présentent un temps plus long. Ils font l’objet de mûres réflexions par rapport à des produits plus imposants et plus chers tels que des meubles.

Ce graphique compare les deux côtés de la formule : l'axe «y» indique «le temps écoulé entre un clic et la conversion» et l'axe «x» indique le coût moyen des articles achetés.

Ainsi, au lieu d'essayer de suivre le rythme des délais de conversion, nous recommandons aux  marketeurs de concentrer leurs efforts sur la sensibilisation des consommateurs, quels que soient les utilisateurs. Et il existe plusieurs façons de procéder efficacement.

Par exemple, nos données indiquent que les consommateurs s’engagent plus souvent par le biais de galeries de photos affichant des produits ; les taux de clics (CTR) sont 6,4% plus élevés lorsque les images montrent des personnes qui portent ou interagissent avec les articles plutôt qu’avec la présentation seule des produits. Les autres formats populaires sont la vidéo et les annonces textuelles qui vous permettent de définir les avantages de vos produits. 

Bien que la sensibilisation soit la première étape, il est essentiel d’avoir un contenu attrayant pour amener les clients à passer à l’étape suivante : l’engagement. 

Engagement : un temps pour capter votre audience

Lorsque les consommateurs en sont à l’étape de la réflexion, c’est qu’ils savent qu’ils ont besoin d’un produit mais n’ont pas encore décidé  quelle marque correspondra à leur achat. C'est ici que vous souhaitez mettre l'accent sur la valeur de la vôtre pour développer des relations personnelles et vous assurer que votre offre est présente dans les esprits. Le large choix à disposition des consommateurs peut compliquer la construction d’un lien de fidélité à la marque. Par conséquent, demander des souscriptions à des abonnements ou des informations personnelles sur les landing pages peut paraître comme une approche trop agressive. Alors, que peuvent faire les marques ?

La première étape consiste à personnaliser vos annonces pour renforcer le lien entre votre marque et le consommateur. Deuxièmement, proposer des incentives représente un excellent moyen pour inciter votre cible à s’engager avec votre contenu. Par exemple, en échange d'une récompense ou en répondant à un questionnaire ludique aiguisant la curiosité, les remercier ensuite ainsi avec du contenu divertissant.Selon nos recherches si votre objectif consiste à capter des informations de vos potentiels clients, un quiz est presque trois fois plus efficace qu'une landing page ou un email.  

 
Parmi les autres alternatives, existe la possibilité d’offrir un bon de réduction ou la livraison, en échange d’informations personnelles. La personnalisation du parcours client représente également un excellent moyen d'encourager les inscriptions, que ceci passe par des mails sur mesure ou une sélection de produits, de même que la ludification.

L'astuce consiste à qualifier cette conversion, pour vous assurer que vous atteignez les bonnes personnes au bon moment.

 Décision, lorsque cohérence égale conversion

Au moment de la phase de décision, les clients sont plus susceptibles de savoir qui vous êtes et sont, en outre, prêts à acheter. C'est le moment d'utiliser des outils tels que le reciblage qui constitue un excellent moyen d'accroître le retour sur investissement et les conversions client.

Continuez à proposer du contenu directement lié au produit que vous voulez vendre et associez-le à un reciblage pour accélérer la conversion. Il est également préférable de multiplier auprès des internautes les occasions de faire leurs achats et de lier les produits avec n’importe quelle image affichée, pour faciliter ainsi la conversion. Vous pouvez même aller plus loin et vous assurer que chaque message contient un appel à l'action qui les incitera à progresser vers l’achat. 

Une autre astuce consiste à toujours afficher un prix ! Les annonces qui incluent le coût d'un produit ou d'un service génèrent des CTR plus élevés que ceux qui n’en comportent pas - Gardez l’affichage des €. 

La clé du succès consiste à optimiser votre stratégie de contenu pour chacune de ces étapes du parcours de l'acheteur. 

Annonces Google