Les entrepôts ouvrent grand leurs portes à Android

La logistique fait partie des premiers secteurs à avoir fait appel aux technologies mobiles et la tendance actuelle est à l’adoption de terminaux sous Android. Si ces derniers sont de plus en plus appréciés, ils représentent toutefois un nouveau défi pour pouvoir y porter des applications logistiques web ou Telnet qui n’ont pas été conçues pour.

Plus personne ne pourrait aujourd’hui se passer du Wi-Fi à la maison ou au bureau. On oublie cependant que, dans les entreprises du secteur du retail, et donc dans leurs entrepôts, le Wi-Fi fut utilisé bien avant tout le monde. Aujourd'hui, une nouvelle ère débute dans les entrepôts, qui sont de plus en plus nombreux à migrer sous Android.

Si Android gagne du terrain, c’est parce que ce système d’exploitation est particulièrement pertinent pour les entreprises. Il est peu onéreux, un critère d’importance vu le nombre de terminaux dont sont équipés les entrepôts. Il intègre nativement les technologies wireless (Wi-Fi/GSM), IoT Bluetooth low energy (BLE) et Near Field Communication (NFC). Il fonctionne parfaitement avec les solutions vocales et les écrans tactiles.

Dans le monde, l’adoption d’Android est un peu plus forte chaque jour. A peine plus de 10 ans après son lancement, Android est aujourd’hui le système d’exploitation mobile qui domine, avec près de 75% des parts de marché en moyenne ces 12 derniers mois (1). A moins que vous ne soyez un inconditionnel d’Apple, il y a de fortes chances que vous et vos collègues de la logistique passiez sous Android, et ce pour nombre de terminaux que vous utilisez au quotidien.

Dans l’entrepôt, l’adoption d’Android s’est faite plus lentement car les entreprises conservent encore leurs anciennes solutions sous Windows CE. La dynamique de migration sous Android est cependant bien engagée, et plus encore depuis l’annonce de la fin de vie de plusieurs OS mobiles de Microsoft. Depuis juin dernier, Microsoft ne supporte plus Windows Embedded CE 6.0. En 2020, ce sera le tour de Windows Embedded Handheld 6.5. En 2021, celui de Windows Embedded Compact 7.

Un navigateur adapté

L’un des facteurs clés de l’adoption d’Android dans les entrepôts sera sa capacité à supporter les applications web de leaders du marché tel que SAP ou Oracle. Pour tirer le meilleur parti des applications liées à la supply chain (WMS, TMS, CMS, QA, CRM, MES…), vous devez en effet disposer d’un navigateur web adapté.

Sous Windows CE et Windows Mobile, il existait des navigateurs dits "industriels" qui les prenaient convenablement en charge. En effet, des extensions à HTMLv4 existaient et permettaient le pilotage des têtes de lecture laser, des modules Wi-Fi ou RFID, et des imprimantes mobiles grâce à une multitude de nouvelles balises (META tags) insérées dans les pages web (EMML (2) ou codes IDA (3)). Mais maintenant que l'adoption d'Android se développe, des avancées technologiques sont nécessaires pour optimiser le support de ces applications web critiques sur les terminaux équipés du système d’exploitation de Google. 

A la base, nombre de systèmes WMS ou ERP avec interfaces web ont été conçus pour l’usage du navigateur sur un poste fixe muni d’un écran de grande taille. Puis, l’avènement de la mobilité dans l’entreprise, avec des collaborateurs qui se connectent en étant en mouvement, a rendu célèbres des produits de navigation mobile tels que Naurtech CETerm, recommandé par SAP pour son produit ITSMobile.

Un autre niveau d’ergonomie et de praticité

Pour pouvoir réellement profiter d’Android et des optimisations qu’il peut apporter, le secteur de la logistique doit voir au-delà des solutions existantes sous Windows CE et Windows Mobile. Car Android est un tout nouveau monde, avec ses forces et ses lacunes. Chrome, par exemple, n'est pas un navigateur dédié à l’environnement industriel pour la collecte de données – comme le contrôle du reformatage du contenu des codes à barres – et le traitement de ces données au sein d’une application web.

Dans un contexte de gains de productivité permanents, des optimisations qui semblent mineures sont réalisées automatiquement par le navigateur industriel. Elles permettent d’améliorer le confort attendu par les utilisateurs, de répondre à l’ergonomie qu’ils attendent et de leur faire gagner des points d’efficacité. Le navigateur industriel, en exploitant la pleine mesure des capacités du matériel Android, traduit ces gains par une meilleure compétitivité de l’entreprise.

Android propose par ailleurs une expérience utilisateur inégalée. Il ne faut pas minimiser l’importance du rendu sur mobile d’un système web initialement conçu pour s’afficher sur un PC de bureau. En effet, si vos collaborateurs utilisent quotidiennement des applications Android sur leur smartphone ou leur tablette dans leur vie privée, ils vont attendre de leurs applications professionnelles et industrielles un autre niveau d’ergonomie et de praticité, qui doit être conforme aux contraintes du terrain et aux cadences exigées.

Passer de Windows CE à Android 

Réussir à optimiser vos applications web dans l’entrepôt peut vous apporter un réel avantage compétitif. Pour tirer le meilleur parti de votre environnement Android, il est nécessaire de veiller à différents paramètres : les collaborateurs n’ont besoin que de certaines fonctionnalités pour travailler. Supprimez les touches inutiles et faites plus de place sur l’écran pour celles qui importent vraiment. Assurez-vous que votre navigateur vous permet de contrôler les paramètres de scan spécifiques à l'appareil, pour permettre un formatage avancé des codes à barres. Vérifiez que les anciens tags sont toujours supportés. Fluidifiez les flux en utilisant des macros et en automatisant les principales séquences. Exécutez également des scripts pour supprimer les étapes redondantes ou piloter les apps, les extensions de votre appareil Android et les périphériques connectés externes.

Pour optimiser le rendu de vos applications sur les écrans de terminaux mobiles sous Android, assurez-vous de pouvoir obtenir un rendu type HTML5, donc par insertion de feuilles de style (CSS). Ajoutez l’assistance audio et la saisie vocale à vos applications web pour permettre les opérations de picking (ou autres) en mains-libres, et améliorer ainsi la performance de l’entrepôt.

Android est l'héritier logique, il est la nouvelle génération d'OS. Les principaux fabricants de terminaux mobiles durcis ont tous des gammes de produits sous Android. Certains ont même totalement arrêté les autres systèmes d'exploitation. Après avoir choisi votre nouveau matériel Android, trouvez la meilleure solution pour que vos applications web soient rapidement opérationnelles. Le passage à de nouveaux matériels et logiciels est toujours source d’inquiétudes. Mais, gardez à l'esprit que la plupart de vos collaborateurs utilisent d’ores et déjà des smartphones et tablettes sous Android. Ce sont eux qui attendent que vous passiez à la vitesse supérieure !

(1) Mobile Operating System Market Share Worldwide, StatCounter Global Stats

(2) Enterprise Mobility Markup Language, Symbol–Intermec–Wavelink–Georgia Softworks

(3) ID Action Codes, Naurtech

Autour du même sujet

Les entrepôts ouvrent grand leurs portes à Android
Les entrepôts ouvrent grand leurs portes à Android

Plus personne ne pourrait aujourd’hui se passer du Wi-Fi à la maison ou au bureau. On oublie cependant que, dans les entreprises du secteur du retail, et donc dans leurs entrepôts, le Wi-Fi fut utilisé bien avant tout le monde. Aujourd'hui, une...