Legrand s'allie aux Gafam pour développer la maison et le bureau connectés

Legrand s'allie aux Gafam pour développer la maison et le bureau connectés Le spécialiste français des infrastructures électriques et numériques annonce au CES 2019 l'intégration d'Alexa, l'IA d'Amazon, à ses interrupteurs. Dans le tertiaire, il travaillera avec Microsoft.

Les interrupteurs connectés de Legrand sont pilotables à la voix. Cette année, le spécialiste français des infrastructures électriques et numériques va plus loin en annonçant au CES intégrer l'assistant vocal Alexa dans ses gammes de produits. Cette innovation du groupe s'inscrit dans sa stratégie de s'intégrer davantage à l'écosystème de la maison connectée, dont la voix est annoncée comme la pièce maîtresse. Selon une enquête de l'Ifop, commandée par Legrand en novembre 2018, 77% des Français seraient intéressés par la commande vocale dans les équipements du logement.

L'interrupteur de Legrand intègre microphone et haut-parleur capables de faire tourner l'IA Alexa d'Amazon. © Legrand

Et pour basculer sur un marché de masse, une collaboration avec les Gafam est incontournable. Les ingénieurs de Legrand ont travaillé avec ceux d'Amazon pour créer un interrupteur capable de remplacer l'enceinte connectée Echo : à l'intérieur on y trouve le micro, le haut-parleur, le bouton d'activation classique... et l'IA Alexa intégrée nativement. Les équipes ont veillé à la miniaturisation des équipements pour faciliter l'installation et l'utilisation, et ne présenter aucune différence pour les électriciens. Les travaux seront finalisés en début d'année pour une mise sur le marché fin 2019. "Nous discutons aussi avec Google et Apple pour un partenariat", précise Jérôme Boissou, responsable du programme Eliot, qui reste ouvert à l'intégration d'autres acteurs. Pour preuve, l'interrupteur est compatible avec de multiples services, dont IFTTT qui permet l'interopérabilité avec quantité d'autres fonctionnalités.

Legrand adopte une démarche similaire dans les services pour professionnels, où il collabore cette fois avec Microsoft. "Microsoft est notre fournisseur de cloud et il a fait part de son objectif d'améliorer ses fonctionnalités Office en les associant avec des produits du bâtiment", indique Jérôme Boissou. Legrand présente ainsi au CES 2019 son détecteur de présence Advanced Sensor, qui sera synchronisé aux outils Microsoft Office 365 pour permettre, par exemple, une mise à jour de l'agenda d'une salle de réunion quand l'appareil détecte la fin d'un rendez-vous. "Nous étions loin d'imaginer que nos produits pouvaient avoir un lien avec Office 365", s'étonne Jérôme Boissou.

Jérôme Boissou, responsable du programme Eliot, travaille à intégrer la commande vocale à l'architecture du bâtiment. © Legrand

Le bureau du futur est pour la première fois mis en avant au salon par Legrand. "Il y a de moins en moins de segmentation entre la maison et le lieu de travail. On observe une tendance pour l'amélioration du confort des salariés", souligne le responsable du programme Eliot. Le partenariat avec Microsoft permettra à Legrand de dynamiser son activité. Le tertiaire représentait fin 2017 52% des ventes de Legrand (pour un chiffre d'affaires établi à 5,5 milliards d'euros en 2017) et le groupe compte sur une croissance annuelle à deux chiffres pour son activité IoT, qui a généré en 2017 plus de 488 millions d'euros de ventes.

Dans ce secteur du smart office, Legrand coopère également avec la start-up lilloise Jooxter sur l'aménagement des espaces de travail. Au total, une cinquantaine de partenariats sont annoncés au CES dans ses différentes verticales métiers, comme l'univers de la salle de bain où Legrand rendra ses produits accessibles dans le miroir connecté de la start-up CareOS – qui a mis au point un système d'exploitation pour la salle de bain.

Et aussi : 

Autour du même sujet

Legrand s'allie aux Gafam pour développer la maison et le bureau connectés
Legrand s'allie aux Gafam pour développer la maison et le bureau connectés

Les interrupteurs connectés de Legrand sont pilotables à la voix. Cette année, le spécialiste français des infrastructures électriques et numériques va plus loin en annonçant au CES intégrer l'assistant vocal Alexa dans ses gammes de produits....