Confidentiel : Ils se placent pour un secrétariat d'Etat au NTIC

Alors que les rumeurs d'un prochain remaniement ministériel se multiplient, les paris circulent déjà sur le nom du futur responsable d'un possible secrétariat d'Etat au d'Etat aux nouvelles technologies. Un poste dont la création avait déjà été envisagé lors de la formation du gouvernement de François Fillon, mais qui n'avait par vu le jour à cause de la volonté du président de ne pas multiplier les maroquins. Parmi les prétendants se trouve Thierry Solere, maire adjoint de la Ville de Boulogne-Billancourt, conseiller général des Hauts-de-Seine, et co-responsable de la stratégie Internet de l'UMP pendant les présidentielles. Sa candidature fait face à celle de l'actuel conseiller technique de Nicolas Sarkozy aux nouvelles technologies, Franck Supplisson, qui se verrait bien lui aussi à ce poste. Si ces derniers cherchent à se placer, la fonction pourrait néanmoins finalement revenir à André Santini, actuel ministre de la fonction publique, ou à la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse, s'il advenait qu'ils n'étaient pas reconduit dans leurs responsabilités actuelles. A moins que la volonté d'ouverture du président n'apporte une surprise…

Autour du même sujet

Confidentiel : Ils se placent pour un secrétariat d'Etat au NTIC
Confidentiel : Ils se placent pour un secrétariat d'Etat au NTIC

Alors que les rumeurs d'un prochain remaniement ministériel se multiplient, les paris circulent déjà sur le nom du futur responsable d'un possible secrétariat d'Etat au d'Etat aux nouvelles technologies. Un poste dont la création avait...

Annonces Google