La Chine attribue ses licences de téléphonie mobile 3G


China Mobile, China Unicom et China Telecom sont les gagnants de l'appel d'offres lancé par les autorités chinoises.

Après pas loin d'une décennie de discussions, le gouvernement chinois a finalement attribué mercredi 8 janvier ses licences de téléphonie mobile de troisième génération. Le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information a annoncé avoir attribué les licences aux trois principaux opérateurs du pays China Mobile, China Unicom et China Telecom.

Chacun des trois opérateurs s'est vu confier le droit d'exploiter un standard différent, sans que les autorités chinoises aient précisé à qui chaque standard a été attribué. Il semble cependant que China Mobile, le leader du marché ait obtenu le TD-SCDMA, la norme 3G "made in China". China Unicom, le second opérateur du pays devrait utiliser la norme européenne, UMTS, alors que China Telecom obtiendrait le standard 3G américain, CDMA 2000.

Les trois opérateurs devraient désormais investir pas moins de 41 milliards de dollars dans les deux prochaines années pour développer leur réseau. Pour la seule année 2009, China Mobile, China Unicom et China Telecom vont dépenser 29 milliards de dollars. Chacun espère pouvoir commencer à proposer des services 3G d'ici quelques mois dans la plupart des grandes villes de Chine.

L'enjeu est considérable, tant le marché chinois de la téléphonie mobile est le plus important au monde. Avec plus de 70 % de parts du marché, China Mobile est également le premier opérateur de téléphonie mobile dans le monde en nombre d'abonnés avec plus de 450 millions d'abonnés (lire Les 15 plus gros opérateurs télécoms dans le monde, du 26/06/2008).

Annonces Google