Google autorisé à remettre moins d'information au gouvernement

Le département américain de la Justice a revu à la baisse ses exigences concernant les informations requises auprès de Google, dans le cadre de sa lutte contre la pornographie sur Internet. Alors que la demande du gouvernement portait initialement sur un échantillon d'un million d'URL issues de l'index du moteur de recherche, et sur l'historique d'une semaine de requêtes, elle se limite désormais à 50.000 URL et 5.000 requêtes. Google s'était ému des problèmes soulevés par cette demande, en termes de protection de la vie privée et du respect de la confidentialité des pratiques du moteur. La société avait donc porté l'affaire devant le juge fédéral.

Autour du même sujet

Google autorisé à remettre moins d'information au gouvernement
Google autorisé à remettre moins d'information au gouvernement

Le département américain de la Justice a revu à la baisse ses exigences concernant les informations requises auprès de Google, dans le cadre de sa lutte contre la pornographie sur Internet. Alors que la demande du gouvernement portait initialement sur...