Spotify rétribue plus les majors qu'il ne réalise de chiffre d'affaires

Spotify rétribue plus les majors qu'il ne réalise de chiffre d'affaires La facture des majors s'est montée à 101 millions de dollars pour Spotify en 2010 alors que son chiffre d'affaires n'a été que de 99 millions de dollars.

Le service de musique en streaming Spotify a subi une perte de 42 millions de dollars, en 2010 selon le "New York Times". Si la société a affiché une croissance de son chiffre d'affaires de 458 % entre 2009 et 2010 pour atteindre 99 millions de dollars ses pertes ont augmenté de 60%, contre 26 millions de dollars en 2009.

En cause, le coût d'exploitation des catalogues des majors qui s'élève à 101 millions de dollars en 2010, soit plus que son chiffre d'affaires global et bien plus que ses revenus issus des abonnements, qui se sont montés à 71 millions de dollars.

Pour trouver son salut, outre une baisse des coûts d'exploitations des catalogues des majors, la société mise sur la hausse de ses revenus issus des Etats-Unis. Spotify, qui comptait 750 000 abonnés payants fin 2010, a dépassé les 2 millions il y a 2 semaines, aidé par son lancement aux Etats-Unis en juillet dernier. Elle mise aussi beaucoup sur son partenariat avec Facebook (lire l'article "Les nouveaux utilisateurs de Spotify devront avoir un compte Facebook", du 27/09/2011) pour attirer de nouveaux abonnés. La société compte 10 millions d'utilisateurs.

Autour du même sujet

Spotify rétribue plus les majors qu'il ne réalise de chiffre d'affaires
Spotify rétribue plus les majors qu'il ne réalise de chiffre d'affaires

Le service de musique en streaming Spotify a subi une perte de 42 millions de dollars, en 2010 selon le "New York Times ". Si la société a affiché une croissance de son chiffre d'affaires de 458 % entre 2009 et 2010 pour atteindre 99 millions de...

Annonces Google