Consulter ses emails est le premier réflexe numérique des Français

Consulter ses emails est le premier réflexe numérique des Français Toutes tranches d'âge confondues, l'e-mail est la première chose que consultent les Français au début de leur journée numérique.

Dans le cadre de son Digital Café, ExactTarget livre son analyse des habitudes quotidiennes des Français sur Internet, de leur réveil à leur coucher. L'étude identifie leurs us et coutumes s'attardant notamment sur le canal sur lequel ils sont les plus réceptifs aux messages marketing, selon l'heure de la journée et le terminal considéré. A 78%, les Français indiquent que la première chose qu'ils consultent dans une journée sont leur e-mail devant Facebook (11%), loin devant les sites d'actualités, les sites de divertissement ou encore les sites de recherches qui recueillent chacun 3% des suffrages.

Toutes tranches d'âge confondues, l'e-mail est la première chose que consultent les Français au début de leur journée numérique. 79 % des consommateurs utilisent de préférence leur ordinateur personnel le matin, suivi de leur téléphone mobile (10%) tandis que certains (8%) attendent d'arriver sur leur lieu de travail ou à l'école pour se connecter à Internet.

Selon l'enquête, même si la moitié des consommateurs français terminent leur journée sur Internet par la consultation de leurs e-mails, leur attention se porte davantage sur les réseaux sociaux et les sites de divertissement à mesure que la soirée progresse. Ainsi, l'e-mail est-il la dernière chose consultée dans une journée par les Français (50%) devant Facebook qui double ses consultations vs le matin (22%), les sites de divertissements (10%) et les sites d'actualités (6%).

Une tendance particulièrement présente chez les internautes plus jeunes. Pour ExactTarget, les consommateurs français restent, "parmi tous les pays étudiés à ce jour, les plus enclins à terminer leur journée en ligne par une consultation de leurs e-mails".

Méthodologie : l'étude Digital Café d'ExactTarget est la première déclinaison française de l'étude "Abonnés, Fans et Suiveurs" conduite selon la même méthodologie et procédures utilisées auparavant aux Etats-Unis, au Royaume Uni, en Australie, au Brésil et en Allemagne. En France, elle a été conduite du 17 au 27 août 2012. Les répondants ont été recrutés au sein du panel Survey Monkey. Au total, l'échantillon représentatif comprend 1 548 répondants de 18 ans et plus, avec un minimum de 200 pour chacune des 6 tranches d'âges.

Pour l'utilisation d'Internet, c'est la Commission Economique pour l'Europe (UNECE – Statistiques 2011) qui a servi de référence pour s'assurer de la représentativité de la population des internautes français. Les réponses ont ensuite été analysées via le logiciel SPSS (Statistical Package for the Social Sciences).

En savoir plus sur Offremedia.com

Autour du même sujet

Consulter ses emails est le premier réflexe numérique des Français
Consulter ses emails est le premier réflexe numérique des Français

Dans le cadre de son Digital Café, ExactTarget livre son analyse des habitudes quotidiennes des Français sur Internet, de leur réveil à leur coucher. L'étude identifie leurs us et coutumes s'attardant notamment sur le canal sur lequel ils sont...

Annonces Google