Les impôts des géants du Web en vidéo

Les impôts des géants du Web en vidéo Les géants du Web comme Google, Apple ou Facebook devraient payer 22 fois plus d'impôts en France selon la Fédération Française des Télécoms. Le point en vidéo.

Les géants du Web paieraient bien trop peu d'impôt en France. En installant leurs sièges européens dans des pays à la fiscalité attractive comme l'Irlande ou le Luxembourg, Google, Facebook, Amazon Apple et Microsoft verseraient au total moins de 38 millions d'euros d'impôts sur les sociétés selon une étude Greenwich Consulting réalisée pour la Fédération Française des Télécoms (FFT).

Une somme qu'il faut multiplier par 22 pour se faire une idée de l'impôt réel que devrait acquitter ces entreprises. S y ajoute encore la TVA sur les ventes en ligne pour les e-commerçants comme Amazon et Apple, comprise entre 400 et 700 millions d'euros. Total de l'ardoise : environ 1,3 milliard d'euros.

Annonces Google