Prism : la commission européenne exige des explications

Prism : la commission européenne exige des explications La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, s'inquiète d'un éventuel accès à des informations concernant les citoyens européens.

Inquiétée par les récentes révélations concernant l'existence d'un programme de surveillance baptisé Prism, permettant aux services de renseignements américains d'accéder à des informations relatives aux internautes résidents en dehors des Etats-Unis, la commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, veut que le gouvernement américain rende compte de ses actions. "Je souhaiterais que vous me fournissiez des explications et des éclaircissements sur le programme Prism, sur d'autres programmes américains relatifs à la collecte et à la recherche (de données) et sur la législation en vertu de laquelle de tels programmes peuvent être autorisés", écrit-elle dans une lettre que s'est procuré Reuters, adressée au ministre américain de la Justice, Eric Holder.

Alors que l'Union Européenne essaie, depuis 2011, de mettre en place un programme de protection des données limitant l'accès des Etats-Unis aux données européennes, Viviane Reding veut savoir de quelle manière et dans quelle mesure les correspondances privées des ressortissants européens ont été scrutées. Une rencontre avec son homologue américain, prévue vendredi à Dublin, devrait lui apporter quelques éclaircissements.

Prism : la commission européenne exige des explications
Prism : la commission européenne exige des explications

Inquiétée par les récentes révélations concernant l'existence d'un programme de surveillance baptisé Prism, permettant aux services de renseignements américains d'accéder à des informations relatives aux internautes résidents en dehors des...

Annonces Google