Jean-François Pillou (CCM Benchmark) "Notre objectif est d'être les premiers sur les principales verticales"

Le cofondateur de CCM Benchmark (éditeur du JDN) évoque les projets du groupe et fait le point sur son évolution qui a fait de lui le 1er groupe Internet français indépendant en termes d'audience.

Comment se porte CCM Benchmark (éditeur de Linternaute, Commentcamarche.net, Copains d'Avant, du JDN...) ?

jean francois pillou 275
Jean-François Pillou © CCM Benchmark

CCM Benchmark est le 1er groupe Internet français indépendant en France selon les chiffres de Médiamétrie de mars 2015. Nous sommes leaders sur les sites d'actualité avec L'internaute, 1er sur la finance avec Droit Finances, 1er aussi sur la santé avec Santé Médecine. Sur le féminin, le Journal des Femmes est au coude à coude avec Auféminin et Doctissimo. La bonne santé du groupe et les bons chiffres que nous enregistrons ont deux explications. D'abord, structurelle. Nous avons la chance avec Benoît Sillard, avec qui je codirige le groupe, d'être propriétaire des deux tiers de son capital, ce qui nous permet de prendre les bonnes décisions à long terme. Cela nous permet également d'être très agiles puisque nous représentons à la fois le management, les propriétaires de l'entreprise et les administrateurs. Depuis le début, nous avons toujours évité les modèles économiques à court terme non respectueux des utilisateurs, c'est ainsi que nous n'avons jamais mis de numéros surtaxés sur nos services en ligne et que nous avons fait le choix de ne pas monétiser nos téléchargements avec des malwares, alors que cela représentait un montant estimé à environ 2 millions d'euros par an. 

Et la deuxième ?

Elle est organisationnelle. Chez nous, chaque équipe édito est autonome et gère les projets qui la concernent. Autre exemple. Il n'y a que deux personnes chargées du SEO chez nous, dont moi et nous ne faisons appel à aucune société externe. Ce sujet est d'abord traité au quotidien par chacun des salariés, qui reçoivent une formation leur permettant de faire les bons choix. Nous nous différencions par une structure très horizontale : nos salariés agissent en chefs d'entreprise : ils sont responsables de leur activité et la gèrent eux-mêmes (93% des salariés sont en CDI et 70% sont cadres). Ainsi, là où de nombreux médias ont des algorithmes déterminant les contenus à produire et leur quantité, nous mettons à disposition de nos équipes des algorithmes pour les aider à identifier des contenus pertinents, mais ils sont libres de choisir ce qu'ils pensent nécessaire de traiter et n'ont pas d'objectifs de production. Nos algorithmes sont au service de nos équipes éditoriales et non l'inverse. Je continue d'ailleurs moi-même à développer, y compris certaines de nos applications mobiles, afin d'être en mesure de prendre les bonnes décisions. CCM Benchmark c'est un peu moins de 200 personnes, avec une moyenne d'âge d'environ 33 ans et à peu près autant de femmes (47%) que d'hommes (53%). Enfin, nous sommes un groupe très techno puisque les équipes techniques (développeurs, administrateurs système, intégrateurs, etc.) représentent plus d'un quart du personnel.

Grâce à des équipes motivées et responsables nous arrivons à maintenir un niveau de rentabilité très élevé, qui nous permet notamment de rester indépendants et d'être en mesure d'investir sur l'avenir. Cela démontre qu'on peut être une entreprise rentable, créer de l'emploi et créer de la valeur pour les utilisateurs, tout en restant humains dans notre approche. Ainsi, nous déménagerons prochainement de Boulogne-Billancourt vers le centre de Paris sur environ 2000 m², selon le choix des salariés qui se sont exprimés lors d'un vote en interne. Une fois dans nos nouveaux locaux, nous ferons économiser 39 heures de transport par jour à tous les membres du groupe. Nous pensons qu'en revenant au cœur de Paris, notre société sera encore plus attractive et la motivation de nos équipes encore meilleure. 

Quels sont vos projets ?

Notre objectif est de continuer à adresser des verticales. Actuellement, nous réfléchissons à cibler les jeunes. Aujourd'hui, aucun acteur ne se dégage vraiment sur cette cible. Melty fait la partie news, il y a aussi certains forums, comme Jeuxvideo.com, et il existe aussi quelques sites sur la musique... Skyrock avait réussi à atteindre ce public il y a quelques années, mais tout va très vite sur ce secteur et ils ont disparu des radars. Aujourd'hui, il faut une approche très communautaire et mobile first. On le voit avec le succès de Snapchat. Les jeunes veulent être dans leur coin, sans qu'on les espionne et qu'on leur dise quoi faire. Il faut prendre une approche "bottom-up" (du contenu produit essentiellement par eux), plutôt qu'une approche "top-down" (dans laquelle on décide ce qu'ils doivent consulter). C'est dans cette direction que portent nos efforts. A l'international, CCM Benchmark Group est déjà présent dans 10 langues à travers une quinzaine de sites. Dernièrement, nous avons lancé Commentcamarche.net en hollandais et en polonais. Autre exemple : le Journal des Femmes existe en arabe, en italien et en portugais.

Annonces Google