Spécial entreprises : gros plan sur les stations de travail centralisées

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Spécial entreprises : gros plan sur les stations de travail centralisées Il n'est pas nécessaire qu'une station de travail soit physiquement présente entre les mains de son utilisateur. Grâce au développement des technologies de virtualisation, issues du monde des datacenters, il existe aujourd'hui un marché des stations de travail centralisées – entendez : virtualisées et utilisables à distance, via le réseau local ou Internet.

Travailler sur AutoCAD, Catia, Adobe Premiere, Final Cut Pro directement sur l'écran de votre tablette tactile... impossible ? Plus maintenant. Les stations de travail centralisées mettent à la disposition des utilisateurs toutes les ressources nécessaires, en termes de puissance de calcul, de capacité de stockage et d'applicatifs, à travers le réseau.

Comment ça marche ?

En réalité, seules les informations d'affichage (l'interface graphique du logiciel) transitent sur le réseau, l'application s'exécute, elle, sur la station dans la salle informatique ou dans le datacenter. Pour simplifier, on pourrait dire que l'appareil utilisé pour se connecter fait simplement office de télécommande ; il ne calcule rien lui-même, et se contente de " donner des ordres " à la station distante et d'afficher le résultat.

Quels avantages ?

Augmenter l'espace de travail et réduire les nuisances.

Pour l'utilisateur final – le designer, le graphiste, le concepteur, le monteur-truquiste... –, rien ne change : pour lui, c'est comme si son logiciel habituel était réellement installé sur l'appareil qu'il utilise. Aucune perte de puissance, de contrôle ni de fluidité. Au contraire, en déportant le gros matériel hors du bureau, la station centralisée permet d'augmenter l'espace de travail des collaborateurs et de réduire les nuisances telles que le bruit et le dégagement de chaleur.

Pour le responsable informatique de l'entreprise, la station de travail centralisée offre par ailleurs plusieurs avantages :

 Comme les stations de travail traditionnelles fixes et mobiles, les stations de travail centralisées sont certifiées par les éditeurs des logiciels professionnels les plus utilisés. 

 Le stockage des données telles que les projets et les rendus est centralisé dans le datacenter. Les données y sont sécurisées, tant sur le plan physique (protection contre les pannes, les sinistres...) que sur celui de la confidentialité.

 La gestion des stations de travail (gestion de patches, mises à jour des outils de sécurité des systèmes et des données...) est centralisée : le responsable informatique contrôle l'ensemble de ses machines depuis son poste, via une interface unique.

 Il est simple et rapide d'ajouter un utilisateur ou, au contraire, d'en révoquer un, par exemple suite au départ d'un collaborateur de l'entreprise.

 Elles favorisent le travail à domicile ou en déplacement. Au choix du responsable informatique, les stations peuvent être utilisées exclusivement depuis l'intérieur de l'entreprise ou bien depuis n'importe où dans le monde, via Internet. L'accès est alors évidemment sécurisé.

 Elles favorisent également la collaboration en permettant à plusieurs utilisateurs d'accéder à un même ensemble de données (par exemple, un projet).

 Elles sont mutualisables. Selon les besoins de l'entreprise, le responsable informatique peut choisir entre un accès individuel à chaque station centralisée (un utilisateur = une station, c'est le mode approprié pour les applications les plus exigeantes telles que la CAO ou encore le rendu 3D) et un accès mutualisé aux ressources (CPU, GPU) de la machine physique. Cette approche est la plus flexible car elle permet de gérer plusieurs flux de travail pour différents utilisateurs.

Retrouvez tous les articles Dell Workstation.

Annonces Google