Médiamétrie adapte les ciblages d'audience aux exigences des acheteurs français

Médiamétrie adapte les ciblages d'audience aux exigences des acheteurs français L'institut a repris la main sur le recrutement de son panel "Ordinateur" et en a profité pour mettre au point de nouvelles catégories de ciblages.

Médiamétrie a depuis janvier 2015 repris la main sur les recrutements de son panel "Ordinateur", qui étaient jusque là gérés à 100% par Nielsen. Cette migration va permettre à l'organisme d'adapter les cibles qu'il proposait jusque là, aux exigences des agences et annonceurs en France. De nombreuses nouvelles cibles leur seront ainsi bientôt proposées pour piloter au mieux leurs campagnes d'achat médias. "Lors de la refonte de la page de profil, nous avons souhaité ajouter de nombreuses questions dans le but d'enrichir les cibles mises à disposition des clients et d'uniformiser les cibles standards de Médiamétrie", justifie l'institut.

Age, localisation, profession, revenus foyer... Les principaux paramètres de ciblage font ainsi l'objet d'une étude bien plus approfondie, qui permettra aux annonceurs de cibler de manière bien plus granulaire leur audience. Ainsi, les acheteurs pourront accéder à l'âge détaillé de leur audience, faire le tri entre actifs et inactifs, identifier les chefs de foyers et les responsables des achats au sein du foyer. Le ciblage géographique s'enrichit lui aussi de nouvelles catégories avec la possibilité de faire le distingo Ile de France - Province ou encore de cibler selon la taille de l'agglomération. "Pour utiliser les nouvelles cibles, nous avons besoin que le taux de remplissage de la nouvelle page de profil par nos panélistes recrutés avant la transition soit suffisamment conséquent pour utiliser les nouvelles cibles", précise toutefois l'institut. Conséquence de quoi : la mise à disposition de ces nouvelles cibles est prévue pour le second semestre 2015.

Annonces Google