Les ingrédients pour faire une bonne publicité virale Faire passer le message

capture d'écran de la vidéo virale réalisée pour le compte de diet coke et
Capture d'écran de la vidéo virale réalisée pour le compte de Diet Coke et Mentos. D'une durée de moins de trois minutes, elle a été vue plus de huit millions de fois sur YouTube. © Journal du Net

Pour Arthur Kannas, chez Heaven,"la capacité d'une publicité virale à livrer le message de l'annonceur est un indicateur d'efficacité". Et pourtant, la signature de la marque est souvent oubliée au profit de l'effet viral et de la qualité de la création. Certes, lors d'une période de teasing, il est possible de ne pas signer la création virale. Mais il faut qu'avant la fin de la campagne son auteur soit identifié pour pouvoir en récolter les bénéfices.

A titre d'illustration, "la campagne 'Pop corn' réalisée pour une marque d'oreillettes bluetooth n'a pas été aussi bénéfique que prévu car le contenu vidéo a dépassé la notoriété de la marque", indique Romain Achard. On y voit des grains de maïs se transformer en pop corn sous l'effet des ondes émises par des téléphones portables (lire l'article : Cardo se fait un nom grâce aux dangers du mobile, du 26/06/2008). Au contraire, Diet Coke et Mentos ont réalisé une vidéo virale très efficace car elle surprend tout en multipliant les références aux deux marques à l'image mais aussi en mentionnant le nombre de bouteilles et de bonbons utilisés pour chaque expérimentation filmée.

Attention enfin pour l'e-mailing à bien en rédiger le contenu pour qu'il ne soit pas considéré comme du spam ce qui pourrait avoir un effet négatif sur l'image de marque de l'annonceur. On évitera donc la ponctuation dans le titre du mail et on réduira sa taille, donc son poids.

Marketing viral