UPC-Noos licencie deux tiers de ses effectifs

UPC-Noos, récemment racheté par le fond d'investissement anglais Civen (lire l'article du 27/03/2006), vient d'annoncer vouloir se séparer des deux tiers de ses employés. Seraient particulièrement visés les administrateurs, techniciens et répondants des centres d'appels. Selon La Tribune, cette opération permettrait au dernier câblo-opérateur français de repositionner sa stratégie sur le recrutement de nouveaux clients. La société envisagerait d'embaucher 130 nouveaux commerciaux pour y parvenir. D'après la CFDT, UPC-Noos propose aux salariés concernés par le plan social de transférer leur activité chez les sous-traitants. Les premières lettres de licenciement devraient être reçues vers fin octobre selon FO qui se confiait à la Tribune.

Autour du même sujet

UPC-Noos licencie deux tiers de ses effectifs
UPC-Noos licencie deux tiers de ses effectifs

UPC-Noos , récemment racheté par le fond d'investissement anglais Civen (lire l' article du 27/03/2006), vient d'annoncer vouloir se séparer des deux tiers de ses employés. Seraient particulièrement visés les administrateurs,...

Annonces Google